Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les irlandais sur tous les fronts

Autres informations / 15.03.2008

Les irlandais sur tous les fronts

Vendredi

14, Cheltenham (UK). La

colonie irlandaise a fêté un nouveau succès dans un Groupe 1 par ailleurs

sponsorisé par la firme irlandaise Ballymore Properties, présidée par Sean

Mulryan. Encore sixième et dominé pour sauter d’ailleurs pas très bien

l’avant-dernière haie, Fiveforthree

(Arzanni) s’est remarquablement ressaisi pour rejoindre la ligne de tête à la

dernière haie, entre ses rivaux le long de la corde. Vivement soutenu par Ruby

Walsh ensuite, le pensionnaire de Willie Mullins, cinquième un an plus tôt du

Festival Bumper (Gr1) sur le plat, a réussi à prendre le dessus sur son

compatriote Venalmar (Kayf Tara),

toujours dans le coup et très facile dans la descente. « Il n’a jamais couru sur plus de 3.200 mètres avant ça,

a expliqué l’entraîneur du lauréat, mais son pedigree indiquait qu’il devrait

pouvoir tenir puisqu’on y trouve notamment Celestial

Gold (gagnant de gros handicaps sur la distance et candidat à la Gold Cup, ndlr), et c’est

ce qui nous a poussé à préférer cette course au Supreme Hurdle. Il ne fait que

tenir et on a vu la différence dans les quatre cents derniers mètres. »

Le troisième et

le quatrième, Trafford Lad (Tragic

Role) et Forpadydeplasterer (Moscow

Society), sont également venus d’Irlande pour compléter l’arrivée de cette

grande course de haies des novices sur la distance intermédiaire de 4.100 mètres.

Le lauréat

courait en haies pour la deuxième fois de sa carrière après avoir remporté son

premier essai en obstacle à Fairyhouse, en faisant quelques fautes dans le

parcours. Willie Mullins aura veillé à ce que le 6ans améliore ses sauts pour

s’imposer ici, et il a effectivement réussi à surmonter une erreur qui aurait

sans doute coûté la course à la plupart de ses adversaires, souvent aussi inexpérimentés

que lui.

Toutes plus

disputées les unes que les autres, les arrivées ont été particulièrement

mouvementées – on n’a pas tous les jours un Master Minded en magasin ! –

et dans ce domaine, la Coral

Cup (Gr3) a une fois encore produit un spectacle passionnant.

Le favori Song of Songs (Singspiel)

donnait le sentiment de dominer ses adversaires en négociant le coude, avant la

dernière haie, mais le partenaire de Tony McCoy a soudain plafonné, au

contraire de Naiad du Misselot (Dom

Alco). Elève français de M. et Mme Jacky Rauch et Patrick Lauer, ce dernier est

revenu de loin pour prendre le meilleur avant un dernier retour, celui du

top-weight Kicks for Free

(Flemensfirth), qui a échoué d’un nez à l’issue d’une dernière séquence à

couper le souffle. Le brave Junior (Singspiel) gardaitt une facile troisième

place après avoir toujours figuré près des leaders.

L’édition

inaugurale du David Nicholson Mares’ Hurdle (Gr2), comme son nom l’indique

réservée aux seules femelles et sur 4.000 mètres, est

revenue à l’issue d’une lutte là aussi très indécise à Whiteoak (Oscar), qui a repris le meilleur sur Refinement (Oscar) sur le fil. Très régulière, la gagnante, âgée de

5ans, est montée sur le podium à chacune de ses sorties en obstacle à ce jour

et elle devance ici des juments beaucoup plus expérimentées qu’elle, puisque

Refinement avait battu les mâles et plus récemment une certaine Kruguyrova (Muhtathir) à Kempton Park

dans une autre course réservée aux femelles.