Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les parieurs à rude épreuve

Autres informations / 11.03.2008

Les parieurs à rude épreuve

Le

premier des quatre jours du Festival n’est pas le plus tendre avec les

parieurs. La journée commence avec un impressionnant « Hourra ! » des tribunes

alors que s’élancent les concurrents du Supreme Novices Hurdle (Gr1), version

novice de la grande course du jour. C’est traditionnellement une des épreuves

les plus difficiles du meeting, même si trois favoris se sont imposés

successivement entre 2002 et 2004 avant le grand retour des outsiders, à

l’image du tenant du titre, l’irlandais « made in Aga Khan » Ebaziyan, gagnant

à 40/1 l’an dernier et candidat pour une nouvelle surprise dans le Champion

Hurdle.

Ils

sont 23 au départ, mardi, et aucun concurrent ne sort vraiment du lot, certains

ayant peu couru encore au cours de ce qui restera leur première saison sur les

haies. Assez peu de frenchbreds au départ, dans un exercice pas très favorable

à nos produits, mais deux très belles chances tout de même avec un produit

qu’Elie Lellouche a fait naître, Binocular (Enrique). Deuxième de Listed pour

son entourage avant d’être vendu en Grande-Bretagne, il est invaincu en deux

sorties sur les haies là-bas.

LES

PARIEURS…          

Numide

(Highest Honor) est l’autre cheval français à suivre dans cette course. Il

vient d’être battu pour la première fois depuis son exportation outre-Manche.

Il était notamment devancé par le français Grand Schlem (Astarabad), que

François Doumen [photo] a choisi de diriger sur le handicap équivalent,

également programmé mardi et labellisé Listed. On trouve également au départ de

cette  course l’ex-Aga Khan Ashkazar

(Sadler’s Wells), crédité du top weight après sa victoire dans l’Imperial Cup

de samedi à Sandown Park. Le pensionnaire de David Pipe rendra huit livres au

français ! On note qu’un des chevaux en vue de cette épreuve est River Liane

(River Bay), deuxième du Prix de Craon sur les haies d’Enghien pour Guy Cherel

avant son exportation. Il vient de débuter par une facile victoire en Irlande

pour son nouvel entourage…

François

Doumen alignera aussi L’Ami (Lute Antique) dans le William Hill’s Trophy (Gr3),

un handicap sur le steeple de 4.900 mètres que le propre frère du raider,

Kélami, a gagné en 2005. Cette couse peut servir de tremplin vers le Grand

National, et c’est pour L’Ami, associé à Christophe Pieux, une belle occasion

de renouer avec le succès après deux échecs, d’autant que le handicapeur lui

laisse sa chance : il a été baissé de six kilos en trois sorties !