Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Musical way et kocab jouent au sable

Autres informations / 07.03.2008

Musical way et kocab jouent au sable

DEAUVILLE,

Vendredi 7 mars, Partants

Avant

de s’imposer au meilleur niveau sur les pistes européennes et asiatiques,

Musical Way [photo] (Gold Away) est passée, comme chacun le sait, par la

filière des handicaps. C’est à cette époque que la pensionnaire de Philippe Van

de Poële a foulé la piste en sable fibré de Deauville, où elle s’est imposée

une fois en quatre sorties. Elle effectue sa rentrée dans le Prix de Nad el Sheba

sur cette même surface, mais avec une course sur le gazon pour objectif

éventuel, le Dubai Duty Free (Gr1), sur 1.777 mètres. Ce voyage aux Émirats

serait le premier d’une série qui pourrait l’emmener à Hong Kong pour la Queen

Elizabeth II Cup (Gr1, le 27 avril), en route pour un troisième départ

international le 18 mai dans la Singapore Cup (Gr1). La représentante de

Stephanos Constantidinis pourrait ainsi quitter la Côte Normande pour un

périple de deux mois et trois étapes de très haut niveau. Son entraîneur s’est

donc montré plutôt prudent dans les colonnes de Paris-Turf en évoquant ce

programme. Le professionnel deauvillais notait d’ailleurs au passage que le

Prix d’Harcourt (Gr2), programmé le 6 avril à Longchamp, quand bien même la

piste parisienne serait trop souple pour la servir, pouvait aussi servir de

rampe de lancement pour les deux rendez-vous asiatiques du printemps.

Le

cas de Kocab (Unfuwain), autre concurrent de cette course de 1.900 mètres

susceptible de prendre l’avion pour les Émirats, est très différent. Le

pensionnaire d’André Fabre débutera sur la PSF et son entourage n’a pas encore

fait son choix quant à l’éventuel objectif du 6ans. Longtemps engagé dans la

Melbourne Cup, il vient de faire son premier grand déplacement avec une

cinquième place à Hong Kong dans le Vase (Gr1). La Dubai World Cup (Gr1) et le

Sheema Classic (Gr1) sont envisagés. S’il s’imposait plaisamment sur le sable

de Deauville, la première solution pourrait être envisagée. Pas tellement parce

que l’aptitude au sable de l’élève de Khalid Abdukllah serait vérifiée – le

dirt de Nad el Sheba et la PSF de Deauville sont deux surfaces très différentes

-, mais seulement parce qu’il montrerait un niveau de forme qui pourrait lui

permettre de prendre un accessit dans la deuxième course la plus riche du

monde.

Le

Sheema Classic, sur 2.400 mètres de gazon, reste d’ailleurs un « second choix »

très appréciable, avec une allocation de 5 millions de dollars… Les couleurs

que porte Kocab s’y étaient imposées avec Polish Summer (Polish Precedent),

dont le profil n’est d’ailleurs pas tellement éloigné de celui de Kocab.

 

 

Deux

épreuves pour inédits de 3ans sur 1.500 mètres (PSF) sont aussi au programme

avec, en particulier chez les pouliches, des pouliches amusantes comme Sefroua

(Kingmambo et Sophisticat), présentée par Jean-Claude Rouget, qui l’a engagée

dans les Mille Guinées, et Kosi Bay (Storm Cat et Composure), une homebred de

Darley entraînée par André Fabre dont la mère avait été adjugée 3,6 millions de

dollars en novembre 2003.