Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Au menu d’aintree

Autres informations / 02.04.2008

Au menu d’aintree

 

SPÉCIAL

GRAND NATIONAL DE LIVERPOOL

 

Même

s’il est éclipsé aux yeux du grand

public

par le seul Grand National, le programme du meeting d’Aintree, qui débute jeudi

pour s’achever samedi soir après trois réunions, est en bien des points

comparable à celui de Cheltenham. En effet, laplupart des championnats du

festival de mars trouvent leur pendant à Liverpool, qui est donc une sorte de

revanche, ou plutôt de consolation : l’engouement n’est pas le même qu’à

Cheltenham, et les Gr1 sont moins nombreux, de sorte que des corrections dans

les poids peuvent modifier le résultat. La plus importante différence est

néanmoins dans les parcours : si les obstacles de la piste du Grand National

sont plus considérables que ceux des hippodromes traditionnels outre-Manche, la

« Mildmay course », empruntée pour les autres courses, se différencie du

parcours des Cotswolds par le fait qu’il est plat et dès lors plus facile.

Cette particularité permet aussi aux entraîneurs de rallonger les chasers de

vitesse sur 4.000 mètres, dans le Melling Chase (Gr1), par exemple, qui a

souvent servi de champ de bataille commun aux détenteurs de deux aptitudes plus

marquées sur les montagnes russes de Prestbury.

Enfin,

les gagnants de Cheltenham, surtout parmi les novices, se reposent souvent

après leur exploit tandis que leurs dauphins se retrouvent à Liverpool, à moins

que tentés par un succès facile trois semaines plus tôt, les novices les plus

dominants ne tentent leur chance face aux champions toutes catégories. Pour

être complet, il faut aussi mentionner les petits malins qui ont évité

Cheltenham pour se distinguer en priorité à Liverpool.

Aintree,

c’est un peu tout ça, alors que nous sommes à moins d’un mois de la clôture de

la saison, à Sandown Park pour la Grande-Bretagne et à Punchestown pour

l’Irlande.