Du jockey-club a la celle saint-cloud

Autres informations / 26.04.2008

Du jockey-club a la celle saint-cloud

Dimanche

27 avril, Longchamp.

Quel est le rapport entre le Prix de la Celle Saint-Cloud,

réservé à des inédites de 3ans et l'arrivée du Prix du Jockey-Club 2004 ?

A priori aucun… Pourtant en regardant au plus près les origines des inédites du

Prix de la Celle

Saint-Cloud, on se replonge au dimanche du 6 juin 2004 quand Blue

Canari (Acatenango) battait Prospect Park (Sadler's Wells). On

trouve, en effet, au départ Astrologie (Polish Précédent), cousine de

Blue Canari et Webside (War Chant), nièce de Prospect Park...Vivra-t-on

ce dimanche un remake familial de l'arrivée du classique 2004 ? C'est possible,

mais pour cela ces deux débutantes devront se défaire de leurs douze autres

adversaires. Parmi elles, se trouve Vraiment Rouge (Red Ransom),

compagne d'écurie de Webside, dont la grand-mère est Mona Stella (Nureyev), lauréate

de Groupe 2. Nous sommes là dans la branche de Special Quest (Rainbow Quest) et Moiava (Bering). Le premier a remporté le Critérium de Saint-Cloud

(Gr1) et la seconde le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2).

Parée de la

casaque des « bleus », qui bien que malchanceuse récemment revient en

grande forme, Mission Secrète (Galileo) devra composer avec son mauvais

numéro dans les stalles: le 13. Sa mère, Miss Tahiti (Tirol) était une

vraie jument de Groupe 1 avec le Prix Marcel Boussac (Gr1) à son palmarès et

des deuxièmes places dans les Prix Saint Alary (Gr1) et de Diane (Gr1). Elle

n’a pas encore produit à son image. Entraînée par Stéphane Wattel, qui débute

rarement ses pensionnaires en région parisienne, Santa Louisia (Highest

Honor) est une fille de Maroussie

(Saumarez). Celle-ci a remporté le Prix des Filles de l'Air (Gr3) en

1996 et a donné naissance à Maroussies Wings (In The Wings) qui a

effectué sa carrière en Grande-Bretagne si l’on excepte son incursion sur le

sol français pour remporter le Prix Minerve (Gr3) à Deauville en 2006. Une

victoire de Santa Louisa mettrait serait comme un hommage à Bruno Ridoux qui

vient de disparaître. Enfin, on peut signaler que Soyokaze (Monsun) a

pour grand-mère Smarten Up (Sharpen Up), qui est la mère de Cadeaux

Généreux.

 

 

Raise The Flag, celui a attirera les

regards

Dimanche

27, Longchamp. Un poulain devrait être l'attraction de ce Prix des Gobelins. Il

s'agit de Raise the Flag (Sadler's Wells), la livraison de l’année de l’exceptionnelle

poulinière Hasili (Kahyasi). Les six produits antérieurs d’Hasili ont

gagné au niveau Groupe 2 minimum et on compte en leur sein les championnes Banks

Hill (Danehill) et Intercontinental (Danehill) sans oublier le

nouvel étalon vedette Dansili

(Danehill). On peut noter que Raise the Flag est le premier produit issu du

croisement de Sadler's Wells et d'Hasili, d’après la base de données de

France Galop. Un point le différencie déjà sensiblement de sa fratrie : il

débute sur 2.200m alors que ses aînés ont tous débuté sur des distances

comprises entre 1.300 et 1.600m, à 2ans ou à 3ans. L’appoint de Sadler’s Wells

semble donc mesurable au regard du croisement avec Danehill, si souvent utilisé

antérieurement avec Hasili. Enfin, on peut noter qu'hormis Champ Elysées (Danehill), tous les produits d'Hasili ont gagné en

débutant. Maintenant, dans ce Prix des Gobelins, Raise the Flag ne court pas

tout seul et ils seront seize contre lui. Parmi eux se trouve Ys (Machiavellian),

frère de la très bonne Freedonia (Selkirk) qui avait débuté pour la

petite histoire dans le Prix de la Celle Saint-Cloud, l'épreuve d'ouverture pour les

pouliches de ce jour. Troisième en débutant, elle a remporté un an plus tard le

Prix de Pomone (Gr2). Compagnon de casaque d'Ys, A True Dream (Dream

Well) est le frère de Cut Quartz

(Johann Quatz), 2e de Westerner (Danehill) dans le

Prix du Cadran (Gr1) 2004. L'écurie

Wildenstein aura deux représentants : Artaban (Peintre Célèbre) et Lead

Wold (Dalakhani). Le premier appartient à la belle famille des

« A » des Bleus. C’est un frère d'Actrice (Danehill – Prix

Corrida, Gr2) et un neveu d'Agathe (Manila), placée dans la Poule d'Essai (Gr1) et le

Prix de Diane (Gr1) de1994, et d'Arcangues (Sagace), mémorable gagnant de la Breeders’ Cup Classic

(Gr1) en 1993. Le second est un neveu de Loup Solitaire (Nureyev), aujourd'hui étalon, Loup

Sauvage (Riverman – Prix d'Ispahan, Gr1) et de Louve (Irish River –

Prix de Flore, Gr3) et sa grand-mère Louveterie (Nureyev), s'est classée

2e du Prix de Diane (Gr1) 1989. Entraîné par Pascal Bary, Roatan

(Daylami) est le frère de Maria Gabriella (Rock of Gibraltar), 2e

du Prix Chloé (Gr3). Enfin, on peut encore citer Boludo (Kutub), neveu

de Domedriver (Indian Riadge – 1er du Breeders’ Cup Mile,

Gr1), et Thabazimbi (Empire Maker), frère de Dynaforce (Dynaformer),

3e du dernier Prix Jean Romanet (Gr2) remporté par la future

lauréate du Prix de l'Opéra (Gr1), Satwa Queen (Muhtathir).