Inédite, la poullique s’impose

Autres informations / 02.04.2008

Inédite, la poullique s’impose

Et

une, et deux, et trois pouliches sur le podium. Après avoir remporté la Prix

des Benjamins grâce à un bon poulain, Sleeping Late, Jehan Bertran de Balanda a

placé les trois pouliches qu’il présentait aux trois premières places du Prix

des Cadettes, pendant féminin du Prix des Benjamins. Et, pour que la

performance soit plus impressionnante encore, la lauréate n’est autre que l’une

des deux inédites de la course: La Poullique [photo] (Martine Midy) qui a

offert à Franck Panicucci sa première victoire PMU en obstacles. « Je savais qu’elle

allait bien courir, nous a confié un Jehan Bertran de Balanda décidément

omniprésent, mais de là à ce qu’elle gagne… Je pense que le terrain (mesuré

collant, ndlr) l’a aidée. » La Poullique a pratiqué la course d’attente avant

de progresser librement à l’extérieur et malgré une faute d’appel à l’abord de

la dernière haie, elle a su garder l’avantage et se battre contre Diamond Aule

(Sleeping Car) et La Trattoria (Majorien) finissant dans un mouchoir de poche.

«

Les deux autres pouliches confirment leurs bons débuts, a ajouté l’entraîneur

qui réalise un sans-faute en ce début d’après-midi. Je n’ai pas de programme

pour elles, c’est toujours difficile lorsqu’elles sont novices, mais Auteuil

est envisageable. »

Loin

de cette victoire et ce triplé atypiques, Guy Cherel restait soucieux de l’état

de son jockey, Bruno Hardou entraîné dans la chute de Soliqueen (Kingsalsa) au

saut de l’oxer. Transporté à l’hôpital du Val d’Or, il souffrait de la

clavicule et d’une jambe.