Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Bordeaux le bouscat

Autres informations / 03.05.2008

Bordeaux le bouscat

 

Course 1

Le mieux

parti, Whisperor, lauréat d’une course F sur le sable deauvillais le 13 mars,

vient vite se placer au commandement. Kong Moon vient dans son sillage devant

Change the World, tandis que Tsarabi et Un Rendez Vous ferment la marche. En

face, les positions ne varient quasiment pas et, à l’entrée de la ligne droite,

Change the World vient au côté de Whisperor. Toutefois, celui-ci repart bien

sous l’attaque de son compagnon d’entrainement à mi-ligne droite et s’impose.

Change The World s’empare du premier accessit, nettement devant Kong Moon, qui

n’a rien pu faire face à l’accélération de Whisperor dans la phase finale.

 

Course 2

Cervatos

perd un peu de temps à l’ouverture des stalles et se retrouve à l’arrière-garde

en compagnie de Concert de la

Tour, très brillant. Pour aborder l’unique tournant, Cold est

en tête, accompagnée à son extérieur par Velvet Grey. Maille Stern vient

ensuite, le long de la corde, sur la même ligne qu’Until the Night et Self. A

l’entrée de la ligne droite, les deux animatrices sont toujours en tête et la

victoire semble devoir se jouer entre eux. Velvet Grey attaque Cold, mais

celle-ci, courageusement, la repoussera jusqu’au bout. Toutefois, elle ne

s’imposera pas, car, en pleine piste, un concurrent vient la toiser aux abords

du poteau. Il s’agit de Bucky Ball, longtemps à l’arrière-garde, à l’extérieur

mais à l’abri, qui finit le plus vite. A noter les malheurs de Le Big Boss (5e),

qui n’a pas eu le passage au début de la ligne droite et qui a bien terminé, le

long de la corde, ainsi que ceux d’Indianel, qui n’a eu le passage que trop

tardivement pour pouvoir s’exprimer.

 

Course 3

Comme à

son habitude, Maharina prend rapidement la tête et la corde. Au premier passage

dans la ligne d’en face, elle précède Quoquo de Chalon, qui emmène le reste du

peloton, Konigs Mari et le favori, Saint Renan. Pour passer devant les

tribunes, le peloton comme à s’étirer sous l’impulsion de l’animatrice. Au

second passage en face, Quoquo de Chalon et Saint Renan viennent rejoindre

Maharina en tête et se détachent très légèrement du reste des concurrents. A la

sortie du tournant final, Saint Renan prend définitivement l’avantage sur

Maharina, qui, tout en se défendant bien, ne pourra lutter avec lui. La

dernière haie ne pose pas de problème à Saint Renan et celui-ci se détache sur

le plat, l’emportant facilement. Maharina conserve, sans être inquiétée, la 2e

place, tandis que Quoquo de Chalon, qui n’a pu suivre les deux premiers à la

sortie du dernier tournant, se classe 3e. Pour ses débuts en

compétition, Le Colbert se comporte bien et se classe 5e.

 

Course 4

You Wait

perd un peu de terrain en partant et se retrouve dernier, montrant ainsi qu’il

porte bien son nom…Au contraire, on retrouve en tête Le Grillon qui mène en compagnie

de Baroud des Neiges. La

Belle Indienne vient ensuite avec Vent d’Affaire devant Eva

Kant, le long de la corde, et Durian. A l’entrée de la ligne droite, Le Grillon

est toujours en tête mais des attaques ne vont pas tarder à se préciser. En

pleine piste, Durian, qui avait eu un mauvais parcours la dernière fois à

Deauville, vient lui prendre l’avantage. Il « flotte » un peu un

instant, mais, remis bien droit par Christophe Soumillon, il ne se laissera

jamais approcher dans la ligne droite. La 2e place est très disputée

et, finalement, elle revient à Mary Island, longtemps à l’arrière-garde mais

qui a bien fini. Funny de Gravelle, en dedans, se classe donc 3e,

échouant de peu pour le 1er accessit. You Wait a refait pas mal de

terrain pour finir et se classe 6e.

 

Course 5

Contrairement

au parcours de haies, celui de steeple commence corde à gauche. Pour passer

devant les tribunes, le peloton est encore assez groupé sous la conduite de

Guacapo et de Luthineyev. Oundle Scoundrel, Camarat et Cadoudom viennent

ensuite pour sauter la rivière qui est franchie sans encombre. En face, le

peloton commence à s’étirer et quelques concurrents commencent à être

sollicités pour suivre le rythme imposé. Pour entamer la diagonale, au centre

de l’hippodrome, 3 concurrents sont légèrement détachés du peloton, il s’agit

de Luthineyev, Guacaop et Ondle Scoundrel. A la sortie de la diagonale, on

repasse corde à droite et Luthineyev prend alors l’avantage. Il saute bien la

dernière haie et ne sera jamais inquiété sur le plat. Bien revenu après avoir

commis une faute dans la diagonale, Camarat, rapproché le long de la corde dans

le dernier tournant, se classe 2e tandis que la 3e place

revient au bon finisseur Charand.

 

Course 6

Malgré

son numéro 10 dans les stalles, Serfalya se place rapidement au commandement.

Elle précède Just Push Play, à la corde, Valandraud, vite sur la ligne de tête,

bien que partant avec le numéro 12 dans les stalles, Galodor et Coray, tous

deux à la corde. Pour aborder le dernier tournant, Serfalya se détache,

tentant, avec le bon terrain d’aller au bout. A l’entrée de la ligne droite,

elle possède encore de l’avance mais on sent que la ligne droite va être longue

pour elle. L’impression se confirme rapidement puisque Valandraud vient, à 250m

du but, prendre définitivement l’avantage. Auteur d’une belle fin de course

après avoir patienté à l’arrière-garde, Ivory Rock se classe 2e

devant Coray. Celui-ci est légèrement décevant, car on aurait pu attendre un

meilleur classement de sa part à l’entrée de la ligne droite où il s’est bien

fait emmener par Valandraud.

 

Course 7

Lauréat

des deux dernières éditions de ce Prix Jean des Roches de Chassay, Alphonse a

réalise la passe de trois ce vendredi. Dans un premier temps, cette épreuve est

animée par Duc de la Brunie,

avec Samarra d’Oc dans son sillage. Alphonse vient ensuite, un peu brillant,

avec Fils de Duc à son extérieur. La rivière est franchie sans encombre, tandis

qu’ensuite, à l’oxer de haie, Duc de la Brunie commet une grosse faute. Peu après,

Alphonse vient se placer au commandement et imprime un train un peu plus

sélectif à l’épreuve. Il est en tête dans la diagonale, toujours avec Duc de la Brunie. Tout deux

sont détachés de Samarra d’Oc et Silver Fantom, qui, au milieu de la diagonale,

va faire une chute très impressionnante. Alphonse aborde en tête la ligne

droite, et ne sera jamais inquiété par Duc de la Brunie. Celui-ci

garde toutefois facilement la 2e place devant Samarra d’Oc, qui

était revenu dans le tournant final mais n’a rien pu faire contre les 2

premiers.

 

Course 8

A

mi-ligne den face, Soleil de Loy est en tête accompagné par Valdanour à son

extérieur. Midsou, muni de peaux de moutons comme à son habitude, vient ensuite

avec Captain White devant Lalo de Brie et Three Little World. A l’entrée de la

ligne droite, les 2 animateurs sont toujours en tête et semblent alors pouvoir

mener leurs tâches à bien. Valdanour parvient, assez laborieusement, à prendre

l’avantage sur Soleil de Loy et, assez longtemps, il fera illusion pour la

victoire. Toutefois, dans les 50 derniers mètres, Sab Jones, qui a dû patienter

pour trouver l’ouverture, viendra lui prendre l’avantage et s’imposer. La 2e

place revient à Gingerbread Boy, longtemps au côté de Sab Jones durant le

parcours, qui a bien fini mais sans pouvoir remonter le futur lauréat pour

finir. A noter que Shanvally n’a pas bénéficier d’une bonne course, effectuant

tout son parcours le nez au vent ; il se classe 9e, sans

totalement démériter.

 

Course 9

Peu après

le départ, plusieurs concurrents s’élançant à l’extérieur sont repris en

partant ce qui fait que le peloton se retrouve rapidement étiré. Il se reforme

au bout de la ligne d’en face, mais, dans la ligne droite, on verra une fois de

plus qu’il est difficile de revenir de l’arrière ce vendredi. Après un bon

parcours dans le sillage de l’animateur, Golden Heart, Sakkaline a eu le jour

très tôt au début de la ligne droite. Lancé par Ioritz Mendizabal, il va alors

prendre l’avantage et repousser toutes les attaques jusqu’au bout. Auteur d’un

bon effort final, Belito s’empare de la 2e place devant Alcabala,

qui a bien tenu sa partie dans la phase finale après avoir eu un parcours le

nez au vent. Lauréat d’un handicap de ce genre lors du meeting des Equi’Days de

Deauville, King Crimson n’a pas si mal couru, en retrait.