Dura saddex sed saddex

Autres informations / 18.05.2008

Dura saddex sed saddex

Dimanche 18 mai, Rome. Comme souvent en

Italie, le départ est donné en retard. Pour ne rien arranger, la stalle de Pressing (Soviet Star), qui avait le

numéro le plus à l’extérieur, le 9, s’ouvre avec un temps de retard est le

départ est repris… La deuxième fois sera la bonne et, au bout des 2.000m, ce

sera finalement Saddex (Sadler’s

Wells) qui s’imposera. Celui-ci possédait la meilleure chance théorique de la

course et l’a prouvé en remportant son deuxième Groupe 1. On le connait en

France, puisque l’an dernier il avait remporté le Grand Prix de Chantilly (Gr2)

et qu’il restait sur une deuxième place dans le Prix Ganay (Gr1), devancé par Duke of Marmalade (Danehill). Il faut

noter qu’il précédait en la circonstance Sageburg

(Johannesburg), lauréat une heure et demi plus tôt du Prix d’Ispahan (Gr1)… Pourtant,

à l’entrée de la ligne droite, on pouvait s’inquiéter pour Saddex, qui avait eu

un parcours le nez au vent. Il s’est montré très courageux pour pourvoir, tout

à la fin, venir prendre un minime avantage sur Pressing (Soviet Star), qui a longtemps donné l’impression de

pouvoir (devoir) s’imposer. Comme beaucoup de chevaux allemands, Saddex a fait

montre d’une grande résistance et de son aptitude à tenir la distance. Pour la

suite de son programme, à moyen terme, il faut, dès à présent, l’envisager dans

le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).