Il faudra battre jay peg

Autres informations / 17.05.2008

Il faudra battre jay peg

Dimanche

18 mai, Singapour. Sur

ce qu’ils viennent de réaliser, Balius (Mujahid)

et Musical Way (Gold Away) trouvent

une voie a priori dégagée à Singapour. A une exception près : Jay Peg (Camden Park). Ce candidat

sud-africain vient d’ailleurs d’être le souffre-douleur d’une Française de

grand talent, Darjina (Zamindar)

dans la Dubaï Duty

Free (Gr1) le 29 mars. Il avait alors laissé la très bonne 4ans de SA Aga Khan

à une demi-longueur. La ligne est flatteuse d’autant plus que ce 5ans

bénéficiera d’une meilleure place au départ que les Frenchies : la stalle

7 contre la 10 à Balius et la 15 à Musical Way. Pour cette dernière, la tâche

s’en trouve considérablement compliquée. Il n’empêche que le niveau de la Queen Elizabeth II

Cup (Gr1) de Hongkong, dans laquelle Balius et Musical Way viennent de très

bien courir – malgré des malheurs pour chacun –, semblait supérieur à cette

Singapour Cup.

En matière de préparation, les médias

locaux relatent le très bel état respectif des deux représentants français.

Samedi matin, comme l’ensemble des inscrits, ils sont effectué une ultime

sortie d’entraînement. Après avoir trotté pour rejoindre le poteau d’arrivée à

main opposée, Balius est ensuite parti au petit canter. Au poteau des 700m de

la piste en sable fibrée, il a commencé à accélérer et a s’est allongé dans les

600 derniers mètres. Le cheval de Carlos Laffon-Parias semblait très bien pour

tous les observateurs présents. De son côté, Musical Way était très fraîche.

Elle a effectué deux tours de la même piste à allure progressive.