Dieppe

Autres informations / 11.06.2008

Dieppe

PRIX FRANCK PICARD

Venu rapidement prendre le train à son compte, Tarouk a accéléré en

progression à mi-ligne d'en face, se détachant de ses contemporains avant de

subir la loi de River Cry, sur le plat. Ce dernier avait fait mouvement, à un

tour du but, venant se positionner à portée de fusil du grand animateur avant

de lui porter l'estocade dans la phase finale. Toujours remarqué dans le quarté

de tête, Reflet d'Estruval a fait bonne contenance d'un bout à l'autre du

parcours, conservant sûrement le deuxième accessit malgré la belle fin de

course de Count Ravel qui a constamment refait du terrain tout au long du

dernier kilomètre. Pour l'avenir on retiendra le très bel effort final de

Kolisky, poulain perfectible, qui a effectué des premiers pas très prometteurs

venant des derniers rangs finir très plaisamment à la 5e place.

 

PRIX DE MONTFORT

Cette compétition réservée aux AQPS a été décapitée par les chutes.

Prince Roy a été le premier à aller à terre au premier passage de la ligne d'en

face alors que le favori Phakos connaissait le même sort, au bullfinch. Alors

en tête, la grande animatrice Pretty de Chadzeau chutait au mur en pierre

entraînant dans sa perte Pouliguen qui n'avait certainement pas dit son dernier

mot. Quant à Petites Dalles, s'il est resté debout, il a perdu toutes chances

sur une énorme faute enregistrée dans le dernier tournant. A cet instant du

parcours, ils n'étaient plus que quatre en course pour le succès : Pic Pus,

Pacha des Prés, Perle Rochelaise et Ponte Romano. C'est finalement le 2e cité

qui allait avoir le dernier mot venant sûrement prendre la mesure de Pic Pus, à

la réception de la dernière difficulté, avant de résister sûrement à la belle

attaque finale de Pacha des Prés. Venue en progression, Perle Rochelaise a

donné un excellent coup de reins dans les 100 derniers mètres venant arracher

la 3e place à Pic Pus qui n'avait jamais quitté le groupe de tête, faisant

longtemps illusion pour un bon classement.

 

PRIX DE LA VILLE DE

ROUXMESNIL-BOUTEILLES

Une chute appelle un gagnant. Ce dicton fréquemment usité dans la

discipline de l'obstacle s'est une fois encore vérifié, Steven Colas, en selle

sur Maryleo, franchissant le poteau en tête après avoir chuté dans l'épreuve

précédente... Bien qu'effectuant ses premiers pas sur les balais, la pouliche

de Jean-Paul Gallorini s'est rapidement installée au commandement avant de

contrôler les opérations repoussant sans problème l'attaque finale de la

favorite, Miss Aubane, venue rapidement se positionner dans son sillage avant

de tenter en vain de contester sa supériorité entre les deux dernières

difficultés. En retrait, Solamor, toujours vu dans le sillage des deux

animateurs, n'était pas inquiété pour l'octroi de la 3e place malgré

l'excellente fin de course de Rafale de Kerser qui a effectué des premiers pas

remarqués alors qu'elle n'était encore jamais parue en compétition...

 

PRIX DU HARAS D'AUTEUIL

Après avoir longtemps attendu son heure, en queue de peloton, Ma Belle

Tef a passé le peloton en revue dans le dernier tournant, en épaisseur, venant

rejoindre Quai Ouest à l'entrée de la dernière ligne droite avant de prendre

sûrement sa mesure, sur le plat, filant au poteau. Venu en progression sur les

talons des leaders après un tour, Quai Ouest a pris seul l'avantage à mi-ligne

d'en face après la chute de l'animateur, Space Cake, faisant, un instant,

illusion pour la victoire avant de subir la loi de Ma Belle Tef. Toujours vue à

proximité des leaders, Taffetas a bien tenu sa partie jusqu'au bout conservant

l'accessit d'honneur malgré l'excellent effort final de Lord Villez, meilleure

impression visuelle de l'épreuve... Lord of Gold a longtemps fait illusion pour

les places avant de marquer le pas entre les deux dernières difficultés.

 

PRIX DE LA

QUINCAILLERIE GUILLLEMARE

Superbe lutte à l'arrivée de ce cross où Natacha Rochelaise a réalisé un

petit exploit venant s'imposer, sur le fil, malgré deux fautes sérieuses – la

1re ne lui incombant pas – dans le denier kilomètre. Toujours aussi constant,

Xaar Morinière est venu en progression en première ligne avant de prendre le

meilleur peu après l'entrée de l'ultime ligne droite abordée faisant très

longtemps illusion pour le succès avant de se faire toiser par Natacha

Rochelaise. Deux longueurs plus loin Noémie du Clos obtenait une très nette 3e

place après avoir intégré le peloton de tête au dernier passage de la ligne

d'en face. Ouzhpenn venait 10 longueurs plus loin. Cinquième, Kaola du Houx n'a

pas démérité évitant de très peu la chute dans le dernier tournant où il a bien

failli aller dans le fossé...

 

PRIX FRANCOIS DE CHEVIGNY

Présentant Alpha Lady, François-Xavier de Chevigny a bien failli

s'adjuger cette compétition pour hurdle-racers qui honorait la mémoire de son

grand-père mais les Dieux du Turf en ont voulu autrement et c'est... C'est un

Ange qui a finalement franchi le poteau en tête. Bien que plus revu depuis

juillet 2006, le partenaire de Sébastien Jésus (cela ne s'invente pas ! ) a

passé le peloton en revue dans le dernier tournant, soutenant magnifiquement

son effort jusqu'au bout pour s'imposer de haute lutte malgré la belle

résistance d'Alpha Lady qui a commis une petite faute sur l'ultime difficulté

avant de devoir se contenter de l'accessit d'honneur. En retrait, Nasthazya

fournissait une plaisante fin de course pour venir s'emparer du second

accessit, sur le plat, face à Kings Brook. A noter que le grandissime favori,

le rentrant de classe, Mysoko, est allé à terre au bout du dernier passage de

la ligne d'en face alors qu'il avait toujours l'avantage.

 

PRIX AUCHAN DIEPPE

La casaque de Jean-Paul Sénéchal est toujours en grande forme depuis

plusieurs semaines au niveau Groupe I comme dans les réclamers où Qrock, qui

redescendait assez nettement de catégorie, est parvenu à ouvrir son palmarès

malgré quelques gênes occasionnées par un concurrent en liberté... Le

partenaire de Nicolas Guilbert a toutefois dû sortir le grand jeu pour venir

prendre la mesure de  Tiwi de Baune qui a

longtemps fait illusion pour le succès après avoir animé les débats avant de

subir l'assault de son adversaire, en dedans. Venu faire, un instant, illusion

pour le succès, Daliapourovitch devait finalement se contenter du second

accessit. Cerize venait 6 longueurs plus loin devant Passing de l'Orme, en net

retrait.

 

PRIX SOCIETE FONTAINE

De bout en bout pour Mick Bonito qui a imprimé un train assez soutenu à

ce steeple pour chevaux d'âge, repartant de plus belle dans la phase finale

pour s'imposer avec brio. Encore attardée à mi-parcours, Katka a enclenché au

bout de la ligne d'en face, comblant beaucoup de terrain avant de se lancer à

la poursuite de Mick Bonito, sur le plat, devant finalement se contenter de

ravir l'accessit d'honneur à Masterly, constant figurant. Plusieurs chutes sont

à déplorer dans cette épreuve notamment celle du grandissime favori, Un Nononito

qui est allé à terre dans la ligne d'en face alors qu'il n'avait toutefois pas

une action de gagnant... Piton n'avait certainement pas dit son dernier

mot  lorsqu'il a connu le même sort à

l'entame du dernier tournant.