Doctor dino is back

Autres informations / 31.05.2008

Doctor dino is back

Dimanche 1er, Chantilly. A

l’occasion de cette journée classique, les chevaux d’âge occupent, aussi, une

place privilégiée dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2) disputé sur 2.400 mètres. Le doyen

de la course, Doctor Dino

(Muhtathir), aujourd’hui âgé de 6ans, effectuera son grand retour en terre

natale après plus d’un an d’ « absence hexagonale », mais un an

de grandes émotions. Hors de nos frontières, Doctor Dino a couru six fois en

atteignant le firmament dans les Man O’War Stakes (Gr1) et le Hong Kong Vase

(Gr1). Dans le rond, les regards se poseront évidemment sur le pensionnaire de

Richard Gibson, mais également sur celui de Pascal Bary, Zambezi Sun (Dansili). Sans s’éloigner de la région parisienne,

théâtre de son plus bel exploit dans un Grand Prix de Paris (Gr1) mouvementé,

Zambezi Sun revient sur la piste cantilienne un an après avoir terminé

quatrième du Prix du Jockey-Club (Gr1) remporté – a-t-on encore besoin de le

dire ? – par Lawman (Invincible Spirit).

Les deux pensionnaires d’André

Fabre, Not Just Swing (King’s Best)

et Noble Prince (Montjeu) sont aussi

de la partie. Le premier nommé vient de devancer le second dans le Prix

d’Hédouville (Gr3) qu’il a gagné. Noble Prince terminait troisième a une

longueur et demi de son compagnon d’entraînement.

 

Les autres et les hôtes

Revêtu des mêmes couleurs, en

l’occurrence celles de Michael Tabor, que Noble Prince, Bucintoro (Galileo), entraîné par John Hammond n’a pu, depuis sa

victoire en tant qu’inédit, renouer avec le succès. En cinq sorties, il compte donc

une victoire, une troisième et trois deuxièmes places. Le Prix de Turenne (L),

dont il a pris l’accessit d’honneur, est à ce jour sa meilleure performance. La

marche qu’il lui reste à monter est haute… mais l’entraîneur est grand ( !).

Au côté de Doctor Dino, Varévées (Kahyasi) représentera

l’entraînement de Richard Gibson. Seule femelle du lot, l’ex-pensionnaire de

Joël Boisnard, excellente deuxième du Prix du Cadran (Gr1) revient sur la

distance de ses premières années. L’intérêt de sa candidature est ici double,

car Varévées effectuera une rentrée après six mois d’absence.

L’entraîneur allemand, Mario

Hofer, auréolé du succès de Fair Breeze (Silvano), jeudi, dans le Prix Corrida

(Gr2), a d’autres cartes dans son jeu. Dimanche, il présentera First Stream (Lomitas) encore vierge de

toute expérience française. Placé de Groupe en Allemagne et en Italie à

plusieurs reprises, son baptême sur nos pistes – et ici cantiliennes – pourrait

se transformer en première dans un Groupe. Autre visiteur à tenter l’aventure

dans ce Grand Prix de Chantilly, on trouve Galactic

Star (Galileo) délégué par Michael Stoute. Sans avoir connu les mêmes

combats, le palmarès de ces deux visiteurs se confond sur un point : la

frustration d’échouer de peu dans les Groupes sans jamais atteindre la

victoire.