Entre le jockey-club et le diane, l’aly khan

Autres informations / 04.06.2008

Entre le jockey-club et le diane, l’aly khan

CHANTILLY, jeudi 5 juin, Partants

 « Au club, nous

appelons « classiques » les cinq plus belles courses du circuit des gentlemen,

c’est à dire, le Prix des Lions, le Prix des Centaures disputé à Longchamp sur

le parcours de « l’Arc », le Prix Georges Courtois, le « Général Saint-Didier »

et le Prix Aly Khan, qui se courait traditionnellement la veille du Jockey-Club

(Gr1) », nous a expliqué Florent Guy, tête de liste du championnat de France

amateur. C’est d’ailleurs ce statut de leader qui a propulsé le jeune amateur

sur l’une des plus belles chances du Prix Aly Khan.

« Satish Seemar, l’entraîneur de Loyalist (Dominion Royale),

est arrivé en France après le meeting de Dubaï. En selle sur son pensionnaire,

il voulait le premier au classement ; il est donc tombé sur moi ! » Sans

connaître le cheval, en bon amateur, Florent Guy s’est renseigné à son sujet. «

Je sais que son entraîneur l’estime beaucoup, cela fait un bon mois qu’il dit

vouloir courir cette épreuve. Loyalist a terminé troisième d’un Handicap à Nad

Al Sheba remporté par Mariol (Munir) [placé de Gr3 ndlr] qui avait très bien

couru ce jourlà. Il a aussi pris une troisième dans un autre handicap sur le

turf de dubaïen quand Grand Vista (Danehill) [placé de Gr3, ndlr] était

deuxième. Je suis confiant, mais je ne sais pas où Objeto de Arte (Boatman) en

est dans sa préparation. Il est mon plus sérieux opposant. »

Le brésilien, nouveau venu dans l’écurie de Pascal Bary,

sera monté par Jean-Philippe Boisgontier. Il fera une rentrée après être passé

par Dubaï cet hiver où il a terminé deuxième d’une épreuve de handicap.

Difficile de jauger la valeur de ces deux plus sérieux candidats à la victoire

dans ce Prix Aly Khan où cinq autres concurrents tenteront de les inquiéter.

Zizany (Zafonic), gagnant de Quinté à deux reprises cette année, possède

quelques atouts dans son jeu même s’il s’est montré décevant lors de ses deux

dernières sorties (non placé d’un Quinté et avant-dernier du Prix Cor de

Chasse, Listed). Se défendant bien également à ce niveau, Tigron (Lion Cavern),

monté par Edouard Monfort, peut jouer un rôle dans cette épreuve.