grande course de haies d’auteuil : j-3

Autres informations / 18.06.2008

grande course de haies d’auteuil : j-3

 

 

Au

premier forfait, mercredi, ils étaient encore 13 restés engagés dans le Prix

Alain du Breil (Gr1) et 19 dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), les deux

temps forts du prochain dimanche d’Auteuil et dernier rendez-vous dominical du

premier semestre.

 

Grande Course de Haies d’Auteuil

 

CYRILLE GOMBEAU SUR

MONOALCO

Aucune

surprise parmi les partants probables de la Grande Course de Haies d’Auteuil. Les

chevaux s’étant distingués dans la dernière course préparatoire, le Prix La

Barka (Gr2), remporté par Monoalco

(Dom Alco) ont répondu présents.

« Il ne saute jamais

le matin, car  il se néglige et nous

avons peur qu’il se blesse, nous précise Philippe Peltier, entraîneur de

Monoalco. Il resaute simplement un petit peu avant sa rentrée et ensuite il ne

travaille que sur le plat. Tout va bien, il a bien travaillé samedi dernier et

je viens de recevoir les résultats de la prise de sang qui sont très bons.

David Berra étant blessé (cf. encadré), il sera monté par Cyrille Gombeau. Il a

parfaitement récupéré de sa dernière course. C’est d’ailleurs l’une de ses

grandes forces, c’est un cheval qui mange et qui dort très bien. Avant l’heure,

lorsque je regarde les partants je vois Princesse d’Anjou, évidemment, une

excellente jument, et Mid Dancer. Mais nous les avons déjà tous battus, en leur

rendant du poids. Cette fois-ci, nous sommes à poids égal et Monoalco a déjà

fait la distance (3e de cette course l’an dernier). Cette année,

Monoalco est un cheval beaucoup plus détendu. Il est parfaitement réglé à

Auteuil. Une fois encore, nous irons devant. A l’inverse de ce que certains

disent, je pense que c’est un avantage, tout simplement parce qu’ainsi nous ne

connaissons pas de problème de trafic. Maintenant, il faut attendre que la

course se déroule et croiser les doigts !»

Il

l’a prouvé à deux reprises, Monoalco est actuellement le meilleur cheval d’âge

sur les haies… La donnée nouvelle est l’entrée en scène des meilleurs spécialistes

du Steeple d’Auteuil. Princesse d’Anjou

(Nononito), Louping d’Ainay (Saint

Preuil) et Mid Dancer (Midyan) sont

encore en lice. La première est la gagnante du Grand Steeple-chase de Paris

(Gr1), le deuxième son héros moral (2e disqualifié). Sur Mid Dancer

(3e après disqualification de Louping d’Ainay), Hervé Barjot, le manager des effectifs de Sean Mulryan, a

bien voulu nous apprendre. « Mid

Dancer est au top. Il a travaillé mardi matin sur le plat et doit retrouver

Jacques Ricou jeudi sur les obstacles. Notre jockey maison va bien mais il

souffre d’un hématome au dos qui l’a incité à ne pas monter aujourd’hui (mardi

à Auteuil, ndlr) pour être au point dimanche. Il a manqué une sortie à Mid

Dancer pour arriver au top dans le Grand Steeple, mais on sait ce qu’il vaut

aussi sur les haies. Il a déjà battu Monoalco, et nous espérons qu’il va donner

le meilleur de lui-même. »

 

Encadré

DAVID BERRA SUR LA TOUCHE

David

Berra, tombé dimanche dernier à Meslay-du-Maine, s’est déchiré les ligaments de

l’épaule. Il sera convalescent pendant trois semaines et rate une fois encore

une belle échéance avec Monoalco

(Dom Alco) après avoir été absent dans le Prix La Barka (Gr2). Ce jour-là, le

pensionnaire de Philippe Peltier s’imposait. Il était associé à Jacques Ricou

retenu dimanche dans la

Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) sur Mid Dancer (Midyan).

 

 

QUESTARABAD INCERTAIN DANS

LE « ALAIN DU BREIL »

Chez

les 4ans, on note les forfaits logiques de Quatre

Vingt Treize (Michel Geroges) vainqueur du Quinté de la Butte Mortemart

mardi, et de Torre Del Greco (Bonnet

Rouge), non placé dans la même épreuve. Parmi les partants probables, tous les concurrents

du Prix de Longchamp (Gr3) – excepté Yellowman

(Mansonnien) – tentent l’aventure. En reprenant l’ordre d’arrivée de l’épreuve

préparatoire, on note la présence du « Mullins » Hurricane Fly (Montjeu), de Grivette

(Antarctique) et de La Grande Dame

(Daliapour). Décevants tous les deux ce jour-là, JDG a voulu prendre des

nouvelles d’Othermix (Linamix) et de

Questarabad (Astarabad). « Othermix s’est donné un coup avant le

Prix de Longchamp (Gr3, le 25/05), bêtement, de gaieté en revenant des pistes,

nous a raconté Hervé Barjot. Nous avons préféré faire l’impasse et préparer cet

objectif. Il n’est peut-être pas au top, et nous aurions aimé lui donner cette

course pour l’endurcir encore. Il faudra faire sans… Mais le poulain est très

bien et la course sera sans doute très différente de celle du Prix de

Longchamp. » Si Othermix disputera le Prix Alain du Breil, rien n’est

encore sûr du côté de Questarabad. Joint par téléphone mercredi, Marcel Rolland

nous a confié : « Il travaille

bien, mais je l’ai connu mieux que cela. Il avait fait de la fièvre le mois

dernier (cf. JDG du 30 mai) et je lui ai donné un petit break après le Prix de

Longchamp. Une prise de sang sera faite demain matin (jeudi, ndlr), j’aurai les

résultats le midi et nous prendrons une décision à ce moment-là. »