Henrythenavigator : numero 1 d’europe et du monde !

Autres informations / 17.06.2008

Henrythenavigator : numero 1 d’europe et du monde !

Mardi 17, Royal

Ascot. Pas de doute, Henrythenavigator (Kingmambo) a confirmé

sous les acclamations du public d’Ascot qu’il est actuellement le meilleur

miler – mâle – du monde en remportant les St James Palace Stakes (Gr1). Parti

super favori, il a été le  héros

incontestable de cette première journée du meeting de Royal Ascot.Nous le

savions impressionnant depuis sa victoire éclatante du Curragh, il a tout

simplement confirmé cette suprématie dans ces St James Palace en faisant le

trou sans férir, et en gérant le retour du régulier Raven's Pass. Placé à

l’arrière-garde par Johnny Murtagh, l’élève d’Aidan O’Brien s’est très

facilement rapproché dans le tournant. Après avoir trouvé son jour  en pleine piste, le « Navigateur »

a tracé une fin de course époustouflante. Sans lutte, il a pris le meilleur

pour s’envoler vers la victoire et offrir à son entraîneur un rarissime

hat-trick  des Miles Gr1 du Printemps: Guinées anglaises/Guinées Irlandaises/St

James’s Palace Stakes. Le dernier de la sorte remontait à Rock of Gibraltar (Danehill) en 2002, déjà préparé par Aidan

O’Brien. « Je l’ai trouvé très dur,

a déclaré ce dernier, et je ne pense pas avoir déjà eu dans mes boxes un

meilleur miler que lui. C’est un grand cheval, un cheval exceptionnel. »

La comparaison est flatteuse mais normale pour celui qui a eu sous sa

responsabilité Rock of Gibraltar, plutôt un battant alors qu'Henri est surtout

brillant.

 

Falco, la déception

Tous

les regards – exceptés peut-être ceux de l’entourage des autres concurrents –

se sont inévitablement tournés vers Henrythenavigator et cela malgré la

présence  contestataire du seul Français

en lice, Falco (Pivotal). Le lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) a bien joué son

va-tout à l’entrée de la ligne droite après avoir été placé à la hanche du

leader Minneapolis (Sadler’s Wells). Mais le partenaire d’Olivier Peslier n’est

pas reparti aux 400m, sous l’attaque de Twice

Over (Observatory) avant de véritablement fléchir à 200 mètres du but. Bien

sûr, il fût un peu gêné à la corde lors de l’emballage final, mais à ce

moment-là, le tricolore était déjà battu. Il termine cinquième loin devant les

trois derniers totalement hors course Stubbs Art (Hawk Wing), Alexandros

(Kingmambo) et Minneapolis. « Le

train n’a pas été très soutenu en partant et nous nous sommes vite retrouvés en

troisième position, a déclaré Olivier Peslier à notre envoyé spécial. Il était

donc nez au vent mais n’était pas brillant. Nous nous sommes rapprochés

aisément à l’entrée de la ligne droite et nous avons pris facilement

l’avantage. Malheureusement, il n’a pas été en mesure d’accélérer ensuite. Je

ne lui vois pas d’excuses et il semble qu’aujourd’hui nous sommes simplement

battus par meilleurs. »

 

Une opposition réduite

Le

mois dernier, dans les Guinées anglaises et irlandaises (Gr1),

Henrythenavigator battait un certain New

Approach (Galileo)… fabuleux gagnant du Derby d’Epsom (Gr1) par la suite.

Qui pouvait donc le battre aujourd'hui hormis Falco pour qui l'on manquait de

ligne ?  Compte tenu de la relative

déception du gagnant de la Poule

d'Essai, le Navigateur était seul en course, et il l'a brillamment démontré. De

plus le forfait dernière minute de Rio de la Plata(Rahy) à cause du terrain jugé trop léger,

avait dégarni la maigre opposition. Le seul à refaire un brin de terrain sur

Henrythenavigator dans la phase finale a été Raven’s Pass (Elusive Quality). « C’était

une course sur mesure pour lui, a déclaré John Gosden et nous avons même pu

inquiéter le gagnant. Il revient aujourd’hui à son meilleur niveau. Nous savons

maintenant que nous pouvons le garder sur le mile. Ses propriétaires (Robert et

Janice Macnair’s Stonerside et le Cheikh Mohamed) veulent tous deux courir la Breeders’ Cup Mile (Gr1).

Cette course ne marque donc pas ici la fin de son programme. » Quoi de plus

logique après tout, car le pensionnaire de John Gosden s’était, dans un passé

proche, placé troisième des Dewhurst Stakes (Gr1) de New Approach et deuxième

d’une courte tête de Twice Over pour sa rentrée dans les Craven Stakes (Gr3).

Celui-ci se classe d’ailleurs troisième, non loin. Cat Junior (Storm Cat),

offert à 66/1, a effectué une bonne fin de course.

 

Une génération de milers

qui, à l'exception de Henrithenavigator semble dominée par les pouliches

françaises

Henrythenavigator

a dominé ce qui se fait de mieux sur le mile en Europe pour les mâles. Mais il

ne faut pas oublier que les pouliches françaises sont exceptionnelles !

Les seules à pouvoir faire galoper le Navigateur sont aujourd’hui Zarkava (Zamindar) et Natagora (Divine Light). Une

confrontation Zarkava/Henrythenavigator semble aujourd’hui improbable après

l’orientation de l’entourage de la pouliche vers la distance classique. Quant à

Natagora, sa participation annoncée au Prix d’Astarté (Gr1) pourrait annoncer

un match mémorable dans le Prix Le Marois cet été à Deauville…