Des groupes 1 au parfum printannier

Autres informations / 10.07.2008

Des groupes 1 au parfum printannier

Dimanche 13 juillet à Chantilly et lundi 14 juillet à

Longchamp se tiendront les derniers Groupes 1 français du

« printemps », même si, pour cela, il faut s’accorder une certaine

liberté avec le calendrier civil. Alors que la saison estivale est largement

entamée, le Prix Jean Prat (Gr1 ) et le Grand Prix de Paris (Gr1) poursuivent

et clôturent l’œuvre lancée par les classiques de mai telles que les Poules

d’Essai (Gr1). Après la déclaration des partants probables et des supplémentations,

on relève une surprise. Il s’agit de l’engagement supplémentaire de Cima de

Triomphe (Galileo) dans le Prix de Paris. Cette inscription tardive est le fait

de son nouvel entourage car Cima de Triomphe vient d’être acquis par Teruya

Yoshida (voir page 2). Elle apporte évidemment un intérêt accru à l’épreuve

dans laquelle on ne retrouve aucun lauréat de Derby. Vision d’Etat

(Chichicastenango/Prix du Jockey-Club) et Frozen Fire (Montjeu/Derby d’Irlande)

se réservent pour l’automne alors que New Approach (Galileo/Derby d’Epsom) est

sur la touche, en espérant le revoir lui aussi à l’automne. Le plateau peut

être néanmoins relevé avec les noms encore présents de Doctor Fremantle

(Sadler’s Wells/Chester Vase –Gr2, 4e Derby d’Epsom – Gr1 ), Centennial

(Dalakhani/4e Dante Stakes – Gr2), Alessandro Volta (Montjeu/4e

Derby d’Irlande) et Curtain Call (Sadler’s Wells/5e Derby

d’Irlande). Pour ce dernier, il y a déjà une annonce concomitante. Ce sera

Frankie Dettori qui le pilotera ; ce qui tendrait à confirmer que Jamie

Spencer n’a plus la confiance de Luca Cumani. Côté français, on retrouve

quelques-uns des acteurs des poules du printemps et des prospects décevants du

Jockey-Club. On pense ici à Montmartre, Magadan et Prospect Wells.

 

Qui est Cima de Triomphe ?

C’est sans doute le superbe

papier de Cima de Triomphe qui a motivé l'achat son achat  par le grand éleveur qu'est Teruya Yoshida.

En effet, il est par Galileo (l'étalon vedette en Europe) et Sopran Londa, une

fille de Danehill; qui a gagné le Premio Regina Elena (Gr2) qui sont les 1000

Guinées italiennes. Cima est son troisième produit. On ne peut rêver mieux :

Galileo sur Danehill avec une mère très bonne.

Quant à Cima, il a gagné cette

année le Premio Emanuele Filiberto (préparatoire au Derby italien – Gr1) avant

de confirmer en remportant le Derby à Capanelle (Rome). Bruno Grizetti, son

entraîneur, est le leader de sa profession en Italie et conserve à

l’entraînement le poulain. C’est Dario Vargiu qui sera son jockey lundi

prochain à Longchamp