Disparition de vindication

Autres informations / 10.07.2008

Disparition de vindication

Champion

météore américain à l’âge de 2ans, en 2002, Vindication (Seattle Slew) a été euthanasié dans la nuit de

mercredi à jeudi à Hill ‘n’ Dale Farms, haras qui l’avait accueilli en 2004.

Cette décision a été prise consécutivement à une crise de coliques qui ne

faisait qu’empirer. « Vers 21h30, on

a vu qu’il n’allait pas bien. Le manager du haras et le vétérinaire de

permanence on été appelés pour venir l’ausculter. Le cheval a ensuite été

transporté dans une clinique pour se faire opérer. L’intervention a révélé la

gravité de ses problèmes intestinaux et il n’y avait rien à faire de

plus » a déclaré John Sikura, propriétaire de Hill ‘n’ Dale.

Vindication

est née le 28 janvier 2000 et a ensuite été vendu yearling 2.150.000$ aux ventes

Fasig-Tipton de Saratoga d’août 2001. Son acquéreur est le propriétaire

d’origine indienne Satish Sanan qui a développé la « marque » Padua

Stables et le confie aux soins de Bob Baffert. Très rapidement, Vindication a démontré

des capacités de champion, remportant quatre victoires, pour autant de courses,

à 2ans. Il a gagné les Juvenile Stakes (Gr3), par 6 longueurs, puis la Breeder’s Cup Juvenile

(Gr1) dans la foulée. Son sacre dans cette épreuve a été acquis au prix d’une

prestation « de bout en bout », à Arlington Park, devant Kafwain (Cherokee Run) et Hold That Tiger (Storm Cat). Mais à 3ans, Vindication a rapidement

souffert d’une blessure à un suspenseur et n’a pu recourir. Il a intégré le

haras en 2004 avec une carrière de course vierge de toute défaite.

Sa

seconde carrière venait de très bien débuter, avec plusieurs gagnants au niveau

groupe chez les juveniles. Vindication transmettait en particulier sa précocité.

De sa première production en piste en 2007, il faut mettre en exergue More Happy, lauréate de Gr2 à Saratoga

l’année dernière, et Maimonides,

grand espoir à 2ans de Zayat Stables, 3e de Groupe 1 à sa deuxième

sortie après un succès initial. L’an dernier, aux ventes de Keeneland, l’un de

ses produits a été adjugé pour 4,6 millions de dollars. John Sikura disait à

son propos « qu’il est devenu

rapidement un étalon leader ». Une autre particularité de Vindication

est qu’il était le dernier fils de Seattle Slew à avoir intégré le Haras. Aux

Etats-Unis, il a produit 41 gagnants pour 83 partants et ses produits ont cumulé

2.061.281$. Il est actuellement neuvième au classement des pères de gagnants avec

deux générations en piste. Son prix de saillie 2008 était de 60.000$.

En

France, on le connaît assez peu en tant qu’étalon et les quelques produits

qu’il a sur notre sol se trouvent en majorité chez Jean-Claude Rouget. Il a

notamment Rauh, JDG Rising Star lors de ses débuts à

Cagnes et largement de niveau Listed. Enfin, mercredi, à Deauville, Full Snow Moon, une 2ans, a gagné de

manière prometteuse sur la PSF

de Deauville, quelques heures seulement avant la disparition de son père…

 

 

A

part :

 

Un

nom vengeur

Vindication

fait clairement allusion à la notion vengeance. Satish Sanan a d’ailleurs

expliqué qu’il avait baptisé ainsi le poulain alors qu’il venait de connaître

plusieurs revers de fortune.