Doublé anglais dans le prix eugène adam

Autres informations / 27.07.2008

Doublé anglais dans le prix eugène adam

Dimanche 27 juillet, Maisons-Laffitte. Comptant les

meilleurs titres parmi les dix poulains au départ de ce Prix Eugène Adam (Gr2),

Twice Over (Observatory) s’est, logiquement pourrait-on écrire, imposé. C’était

le cheval de la course et, sans être non plus éblouissant, il a parfaitement rempli

son rôle. Il avait, ne l’oublions pas, été un temps installé favori du Derby

d’Epsom (Gr1) avant que son entourage ne le ramène sur le créneau du mile. Mais

là encore, en Angleterre, il s’est retrouvé barré par un phénomène,

Henrythenavigator (Kingmambo). Dès, lors, ce Prix Eugène Adam tombait à pic

pour lui et il n’a pas laissé passé l’occasion de remporter ce Gr2 aux allures

de Gr1-et-demi. En effet, on sait que France Galop veut faire passer ce Gr2 au

niveau Gr1 et que, pour cela, son allocation a été rehaussée. Mais, même si le

plateau de cette année est de grande qualité, on peut regretter le fait que le

parcours de 2.000m avec tournant ait dû être utilisé (problème du passage de

route oblige), au lieu de la ligne droite, plus sélective.  

 

Néanmoins, Twice Over fait un beau vainqueur et son

entraîneur, Henry Cecil, qui remportait là son 3e Prix Eugène Adam, déclarait

après la course : « Il avait bien couru dans les St.James. Il n'est pas encore

arrivé totalement à maturité et sera encore meilleur l'an prochain. Nous allons

prendre notre temps pour décider du programme, même s'il est engagé dans toutes

les bonnes courses. Mais c'était surtout important de gagner ici aujourd’hui. »

Ce Prix Eugène Adam revient le plus souvent, soit à André

Fabre, soit à un anglais. Cette année, les anglais se sont montrés souverains,

puisque City Leader (Fasliyev) s’empare de la 2e place. Auteur d’une très belle

fin de course, il aurait pu battre Twice Over s’il avait été monté plus près,

sur ce parcours qui ne favorise pas du tout les attentistes. Son entraîneur

Brian Meehan nous expliquait après la course : « Il a fait une très belle ligne

droite. Beaucoup de choses n'ont pas été à Ascot, mais je pense que le cheval a

bien repris le rythme depuis. Il est sur la bonne voie. Twice Over est un bon

cheval et c'est bien de terminer 2e derrière lui. Pourtant, je ne peux

m’empêcher de penser que si la course s'était prolongée, nous aurions pu

l'inquiéter et jouer la gagne. Il a certes bien couru cette fois sur 2.000m,

mais il va sur plus long sans problème. Il va être encore meilleur avec le

temps et rien n'est décidé pour la suite de son programme. »

La France sauve l’honneur sur le podium grâce à Chinchon

(Marju), qui n’avait pas couru depuis sa 5e place du Jockey-Club (Gr1). Il

s’agissait donc d’une petite rentrée, puisqu’il n’avait pas couru depuis

bientôt deux mois. Cette épreuve devrait lui servir de bon tremplin avant de

remporter un groupe qu’il mérite et a l’étoffe de remporter. Carlos

Laffon-Parias, son entraîneur, nous disait après la course : « Il est battu par

meilleur et finit devant des chevaux qu'il a déjà devancés. En revanche,

j'espère que nous n'aurons plus d’épreuves de ce niveau sur ce tracé… » On ne

peut qu’être d’accord avec lui, car la sélectivité de l’épreuve en a pris un

coup ce dimanche. Enfin, Ideal World (Kingmambo), fils de la grande championne

Banks Hill (Danehill), prend pour sa part la 4e place. Comme on pouvait s’y

attendre pour lui, il a été pris de vitesse avant de revenir bien conclure. Sur

un parcours plus sélectif, il possède les moyens de remporter lui aussi son

groupe…