: international

Autres informations / 03.07.2008

: international

 

Le

phénomène Overdose en lice à Deauville?

 

Authentique

star dans son pays, la Hongrie,

et venant de défrayer à deux reprises la chronique en Allemagne, Overdose

pourrait effectuer ses grands débuts français le 11 juillet à Deauville dans le

Prix Ris-Orangis (Gr3, 1.200m). Le 3ans magyar figure en effet sur la liste des

engagés, côtoyant notamment Benbaun et Garnica.

Méconnu

des turfistes français, Overdose est une bombe, dont la trajectoire mérite qu’on

s’y attarde. L'histoire débute en novembre 2006 aux ventes Tattersalls de

Newmarket où l'alezan, issu de Starborough (Soviet Star – Prix Jean Prat (Gr1),

St James’s Palace Stakes (Gr1)) et d'une fille de Warning (Known Fact) non

placée pour son unique sortie à 2 ans, change de propriétaire pour un montant

de 2.000 guinées. Du ring, l’histoire se poursuit sur le Turf. Celui qui est

devenu un champion sprinter affiche aujourd’hui huit victoires au compteur en

autant de sorties sur 1.000 à 1.400m. Ces victoires cumulent un total de... 84

longueurs sur ses dauphins ! De ce point de vue, il surpasse Zarkava (12

longueurs) et Vision d'Etat (8 longueurs), les autres grands invaincus de

l’année. De ses rivaux, il n'a pas jamais vu l'ombre ni senti l'odeur, sinon...

dans les stalles de départ. Ensuite, c'est à chaque fois lui et les autres, qui

généralement commencent à être cravachés à mi-course quand le phénomène semble

au galop de chasse, prêt à parcourir la distance classique. En termes

statistiques, cela donne cinq courses à 2ans en Hongrie, en Slovaquie et en Autriche,

où il a terminé sa campagne initiale par un succès de Listed. A 3 ans, il

compte trois succès dont l'avant-dernière dans une Listed à Baden-Baden, où il

a subjugué les observateurs. Neuf longueurs, dans une épreuve où il rendait

jusqu'à 5 kilos à ses « adversaires », laissant le speaker de

l'hippodrome sans voix, sur le thème du « jamais vu ça ».

Dernièrement à Bratislava, le partenaire de Pietr Krowicki s'imposait dans une

nouvelle Listed sur 1.200

mètres, en signant le chrono flatteur de 1’10’’09 soit

un chrono rapporté au kilomètre de 61,6 km/h.

 

Une

telle success story crée évidemment des envieux. L'entourage d'Overdose a

décliné une offre d’1 million d'euros d'un agent allemand récemment, et selon

un quotidien, le cheikh Mohammed al Maktoum aurait également des visées sur le

protégé de Sandor Ribarszi, qui avait travaillé en Suisse dans les années 1990

chez le numéro un local, Kurt Schafflützel.

 

Le

top sprinter a été envisagé mardi prochain dans un Gr3 à Hambourg, ce qui anéantissait

les vues initiales sur Deauville et le Prix Ris-Orangis. Mais une erreur de

transmission avec le Direktorium rétablissait les plans originels. En lice dans

le Derby hongrois, Krowicki laissera sa place à Andreas Suborics. La France

peut donc rêver d'accueillir le champion.

 

Quoi

qu'il en soit, les lecteurs de JDG peuvent d’ores et déjà s'émerveiller en

cliquant sur « Overdose horse » sur YouTube, et assister

rétrospectivement aux folles démonstrations du 3ans hongrois.