Enfin le jour de murcielago ?

Autres informations / 22.08.2008

Enfin le jour de murcielago ?

Samedi 23 août, Deauville. Le Prix des Chaumières (B) rassemble un lot de

qualité. Huit partants pour une victoire et Murcielago (Spinning World) devra jouer des coudes pour perdre

enfin son statut de maiden. Sa plus belle performance reste à ce jour sa

deuxième place dans le Prix de Fontainebleau (Gr3) derrière Tamayuz (Nayef),

récent lauréat du Prix Jacques le Marois (Gr1) en véritable crack. Certes,

c’était au mois d’avril, mais depuis, Murcielago a répété de belles performances

et a notamment obtenu une cinquième place dans le Prix Daphnis (Gr3) à trois

longueurs du gagnant, Indian Daffodil (Hernando). Jugé digne de disputer le

Prix Jean Prat (Gr1), le pensionnaire de Philippe Demercastel a déçu pour la

première fois en terminant loin derrière. « Je

suis confiant, nous a déclaré son entraîneur. Mais il préférerait un terrain

plus souple qu’aujourd’hui [lire vendredi]. Sur ce qu’il a fait de mieux, il a

le droit de gagner bien que le lot soit relevé. Cependant, il a connu un petit

souci qui a retardé sa préparation, il peut manquer d’une course, mais il peut

tout aussi bien le faire sur sa classe. » Pour vaincre, Murcielago

devra contrer l’attaque toujours incisive d’Alsace (King’s Best). Quatrième pour sa deuxième sortie dans le

prix Ronde de Nuit (L), la pouliche d’Yves de Nicolaÿ s’est ensuite montrée

décevante dans une course B avant de se racheter dans le terrain collant de Clairefontaine

au début du meeting en prenant la deuxième place derrière l’allemand Jive (Montjeu) qu’elle retrouve. Auteur

de belles performances au niveau black-type, Putney Bridge (Mizzen

Mast) fait partie de ceux possédant les meilleurs titres. Il a même pris la

troisième place du Critérium de Saint-Cloud (Gr1)… Mais c’était à 2ans, et

cette année, Putney Bridge semble bien moins percutant.