Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Blessure de big brown : la grande désillusion

Autres informations / 15.10.2008

Blessure de big brown : la grande désillusion

La blessure contractée par Big Brown (Boundary) à l’entraînement lundi matin l’a

irrémédiablement poussé vers la voie de sortie d’entraînement [lire JDG

d’hier]. Alors que le meilleur 3ans américain de l’année préparait

méticuleusement le Breeders’ Cup Classic (Gr1) et son duel tant attendu avec

Curlin (Smart Strike), un simple travail sur le gazon a tout anéanti. Big Brown

va donc rejoindre le haras Three Chimneys Farm plus tôt que prévu. L’événement

est suffisamment important pour que nous y revenions.

 

L’entrée à Chimneys

Farm

Non que la blessure soit sérieuse au point de ne pas

retrouver la compétition mais son développement à seulement douze jours de

l’objectif automnal de Big Brown la rend terriblement préjudiciable. Pour

Michael Iavarone, un de ses copropriétaires, « ce n’est pas une blessure

déterminante pour la carrière à long terme d’un cheval de course. En revanche,

c’est une blessure catastrophique pour un cheval qui est à 12 jours d’une

course. » La question d’un avenir sportif à 4ans de Big Brown a été posée

par nos confrères du TDN à Michael Iavarone. « J’aimerais voir le cheval

courir jusqu’à 8ans mais même si je suis un fan, je dois aussi prendre en

compte le business. Et l’accord que nous avons obtenu avec Three Chimneys Farm

était le plus intéressant. Or dans le cadre de cet accord, il est convenu que

Big Brown commence sa carrière de reproducteur à 4ans. »

 

Les débuts

C’est Eddie Woods qui a découvert Big Brown en octobre 2006.

Ce pinhooker l’obtint pour 60.000$. Lors des ventes d’avril de Keeneland, le

fils de Boundary fait afficher 190.000$ et devient la propriété de Paul Pompa

Jr. Les débuts du « grand brun » ne se feront qu’en septembre à

Saratoga où il remporte son maiden – sur gazon – de plus de onze longueurs !

IEAH Stables fait alors son entrée en lice et acquiert une part du 2ans. Des

soucis de pieds empêcheront Big Brown de s’exprimer encore à 2ans : il ne

fera sa rentrée qu’en mars de ses 3ans pour emporter une allowance de douze

longueurs trois-quarts. C’est ensuite la montée en puissance vers la triple

couronne avec un succès dans le Florida Derby (Gr1).

 

Le 20 du Kentucky Derby

Non seulement Big Brown a ensuite emporté le Kentucky Derby

(Gr1) invaincu mais il l’a réalisé en partant de la stalle n°20, la plus à

l’extérieur. Il signait en la circonstance une première à laquelle il faut

ajouter l’écart à l’arrivée : quatre longueurs trois quarts ! Sa

victoire suivante dans les Preakness Stakes (Gr1) a encore été plus aisée. Le 7

juin, les Belmont Stakes semblaient offerts à Big Brown. Pourtant, à la stupeur

générale, Big Brown n’a jamais pu faire illusion dans la course et a conclu au

dernier rang (9e). Sans explication apparente. Cette radicale et

seule défaite allait être effacée par une victoire dans les Haskell Invitational

Stakes (Gr1). Dans le cadre de la préparation du Breeders’ Cup Classic (Gr1), Big

Brown a pris part le 13 septembre à une épreuve sur le gazon, les Monmouth

Stakes. Ils auront été finalement la dernière sortie de la carrière de Big

Brown.