Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Bonne tenue de la vente de l’arc dans un périmètre réduit

Autres informations / 05.10.2008

Bonne tenue de la vente de l’arc dans un périmètre réduit

Devant un parterre dense, la

vente de l’Arc Arqana a généré des résultats contrastés, desquels il est

difficile de tirer un enseignement général. D’abord parce qu’il s’agit d’une

vente de chevaux à l’entraînement avec peu de numéros : seulement 39 lots

ont été présentés. Ensuite parce que l’activité à l’amiable a été forte et

fausse les données brutes de la vente (lire « l’avis d’Eric Hoyeau »).

Par rapport à 2007, le prix moyen

a augmenté de 25% et le prix médian s’est quasiment maintenu à 75.000€ (contre

80.000€). Si le chiffre d’affaires est en baisse (3.542.500€ contre 4.285.000€),

cela provient uniquement de la forte réduction du nombre de chevaux

vendus : 23 contre 35 douze mois auparavant. Le taux d’invendu grimpe

ainsi à 41%, un niveau nettement supérieur aux 30% de 2007.

Le top price à 660.000€ a été le

fait d’Elusive Wave (Elusive City), le #18, partante par ailleurs dans le Prix

Marcel Boussac (Gr1) ce dimanche. La 2ans n’était pas sur le ring mais restée à

Longchamp pour préparer sereinement le Groupe 1. C’est Michel Zérolo (Oceanic

Bloodtsock) qui l’a obtenue pour un propriétaire américain Martin Schwartz. Ce

dernier était au téléphone avec le courtier. « Elusive Wave restera à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget

jusqu’à la fin de l’année, nous a confié Michel Zerolo. Pour l’année prochaine,

il faudra voir avec son propriétaire. Maintenant, il faut nous souhaiter bonne

chance pour demain ! Le prix était celui que nous nous étions assigné mais

je ne serai pas aller beaucoup plus haut. Peut-être une enchère de plus, mais

pas davantage. M. Schwartz n’est pas éleveur, seulement propriétaire. S’il

achète des chevaux en France, il les revend ensuite en général sur le marché

américain. » Martin Schwartz possède actuellement une quinzaine de

chevaux à l’entraînement entre les Etats-Unis et la France où il confie tout

son effectif à Jean-Claude Rouget. Pour lui, Michel Zerolo a déjà acheté des yearlings

aux ventes Arqana comme Ciel Rouge (Red Ransom), qui devrait courir le Prix des

Réservoirs (Gr3, le 21/10), et Yes Yes Yes (Zamindar), une 2ans qui a bien

débuté à La Teste.

« Je travaille avec lui depuis

l’année dernière, a poursuivi Michel Zerolo. Il a vu une publicité que j’avais

faite dans le TDN et m’a appelé pour que je lui achète des chevaux en France.

Mis à Part Ciel Rouge et Yes Yes Yes, il est le propriétaire de Satan’s Circus,

quatrième du Prix de Diane (Gr1) et 2e des Oaks américaines (Gr1).

Martin Schwartz est déjà venu en France. Il était là quand Natagora (Divine

Light) a gagné le Prix La

Flèche et a voulu l’acheter ! »

Angus Gold a acheté pour Shadwell deux lots pour un total de

700.000€ : Pallodio (Medecis) et Hello Morning (Poliglote). A respectivement

400.000€ et 300.000€, il s’agit des acquisitions les plus élevées derrière le

top price. Les deux chevaux rejoindront rapidement Dubaï pour participer aux

épreuves du « Carnival » qui conduit au grand jour de la Dubaï World Cup (lire « du

côté des acheteurs »).

 

 

Des rachats importants

Parmi les chevaux présentés sous

l’entraînement d’André Fabre, deux ont été rachetés pour des sommes

importantes. Azabara (Pivotal & Danella) l’a été pour 195.000€ et Not Just

Swing (King’s Best & Missbegotten) pour 340.000€. Pour ce dernier, son

propriétaire, Thierry Storme en attendait un peu plus tout en concédant que

l’enchère finale n’était pas si loin de ses attendus. Le 4ans reste à l’entraînement

chez André Fabre qui a déjà pensé à un programme passant par des belles

compétitions internationales.

Roscoff (Daylami & Traou Mad)

est resté à Robert Collet pour 300.000€. Parmi ses performances, on compte une

deuxième place dans le Prix La

Camargo (L) au mois de mars.

Très Rapide (Anabaa Blue &

Très Ravi), deuxième dans l’après-midi du Prix de Royallieu (Gr2) derrière la

« Wertheimer » Balladeuse (Anabaa) a été rachetée par Henri-Alex

Pantall pour la jolie somme de 260.000€. « Il

n’y avait pas d’enchères dessus… », nous a déclaré l’entraîneur

angevin.

 

 

Du côté des acheteurs

Angus Gold (Shadwell Estate Company Ltd) : 2 achats

pour 700.000€

#37, Pallodio (Medecis) – 400.000€ : « c’est un

cheval qui va à Dubaï pour participer au Carnaval. C’est un cheval régulier

avec lequel John Hammond a été patient et qui a donc été préservé. Son

entraîneur le décrit avec un caractère excellent. Il a le potentiel pour

réussir dans le Carnaval. En fonction de ce qu’il montre sur place, il pourrait

même être essayer sur le Dirt. »

#21, Hello Morning (Poliglote) – 300.000€ : « il

va aussi à Dubaï pour le Carnaval. Son modèle est un peu léger mais il devrait

bien évoluer. Ses performances réalisées à 2ans sont excellentes. C’est

aujourd’hui un cheval de niveau Gr3 qui disposent de belles opportunités à l’avenir.

 

Erwan Charpy : 5 achats pour des propriétaires dubaïens

pour 885.000€ dont :

#27, Fathayer (Volponi) – 300.000€ : « c’est un

cheval qui a le profil pour prendre part aux épreuves du Carnaval de Dubaï – Dubaï Carnival, à partir de janvier, ndlr

qui pourra aussi être essayé sur le Dirt. Il a fait un peu plus que je le

pensais. »

#5, Hopes and Fears (Captain Rio)

– 260.000€. « Il a le profil pour

mes clients en vue du Carnaval car c’est un cheval qui a déjà bien fait sur des

pistes allweather. De plus, il est gagnant de Listed sur 2.400m et des courses

sur cette distance seront ajoutées au programme. »

 

Paul Nolan : 1 achat pour

Des Starkey pour 150.000€

#14, Noble Prince – 150.000€), 3e

du Prix Maurice de Nieuil (Gr2).

Noble Prince part pour l’Irlande

pour se produire sur les obstacles. Il a été acquis pour Des Sharkey, notamment

propriétaire de Nicanor (Garde Royale) lauréat de la Champion Novice

Hurdle (Gr1) à Punchestown et de la

Novices’ Hurdle (Gr1) de à Cheltenham.

 

 

Du côté des vendeurs

Jean-Claude Rouget : 6 vendus pour 1.100.000€

« La vente est moyenne. Des chevaux auraient dû faire

plus et j’ai trouvé le panel de client pas très important. Si le prix de

660.000€ pour Elusive Wave est normal, je qualifierais la vente de Hopes and

Fears de bonne. En revanche le prix de Gris Tendre à 35.000€

inexplicable. »

 

Micheline Leurson, copropriétaire d’Hello Morning, vendu

300.000€ (dissolution d’association)

Nous sommes tristes car la vente du cheval est le fait d’une

raison personnelle et en même temps les chevaux sont comme des enfants pour

nous. Je n’ai pas trop d’avis sur le prix car c’est difficile de donner une

valeur à ce genre de chevaux. Je suis pourtant soulagée car le cheval va à

Dubaï, au soleil. Il ne pourra pas être mieux que là-bas. »

 

 

L’AVIS D’Eric Hoyeau,

Président d’Arqana

« Le résultat de cette vente est convenable. C’est une

vente atypique pour laquelle les données statistiques n’ont pas vraiment de

signification. Il faut savoir que nous avons trois types de demandes dans cette

vente :

1- de la part des pays du Golf pour les différents

Carnavals. Cette année, les gens de Dubaï ont été actifs mais nous avons une

déception provoquée par la faible activité du Qatar,

2- de la part des USA même si le marché des chevaux à

l’entraînement est actuellement affecté,

3- de la part des Anglais et Irlandais pour le marché de

l’obstacle. La présence à cette vente d’entraîneurs comme Noel Meade ou Paul Nicholls

(3 achats réalisés à son profit par Highflyer Bloodstock) valide cette cible.

Il y a aussi des ventes possibles à l’amiable dans les

prochains jours. Il y a actuellement plusieurs cas de ce type en attente dont

un accord en cours avec un entraîneur sud-africain pour un cheval qui irait à

Dubaï. Nous avons reçu aussi quelques propositions à l’amiable par le biais de

notre nouveau service internet. Si cela n’a pas abouti, cela prouve qu’à

l’avenir ce service devrait donner des résultats. Quant au nombre important

d’absents, il s’explique par différentes raisons. Les chevaux sont à

l’entraînement et les problèmes vétérinaires sont possibles. Il y a aussi

quelquefois des vendeurs qui changent d’avis et ne veulent plus vendre. Enfin,

il peut aussi avoir une négociation à l’amiable avant la vente, ce sur quoi

nous sommes vigilants. »

 

 

 

Encadré

LINDA’S LAD ACHETé

150.000€ à L’AMIABLE

En fin de session, on apprenait l’achat à l’amiable par

Broadhurst Agency (Laurent Benoît) de Linda’s Lad (Sadler’s Wells) pour un

montant de 150.000€.