Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Côté ambiance

Autres informations / 21.10.2008

Côté ambiance

Calme le matin, temps « clear » en début de

séance, aucune turbulence par la suite. C’est par le truchement d’une analogie

météorologique qu’on peut le mieux esquisser l’ambiance du premier jour de

cette vente d’octobre. Le contraste est patent et logique avec le parterre des

ventes d’août. Pas de gros investissseurs internationaux. Angus Gold, manager

de Shadwell (Cheikh Hamdan Al Maktoum), a bien fait une apparition furtive sur

le plateau de l’établissement Elie de Brignac en fin de matinée. Mais

l’acheteur Shadwell nous a alors appris qu’il ne prendrait pas part aux ventes

et était juste là pour suivre un représentant de Cheikh Hamdan aux courses.

Mais octobre reste octobre. Et le parterre français était

bien là, en particulier avec des entraîneurs habitués à intervenir sur ces

marchés. Coté « province », on pouvait croiser Henri-Alex Pantall,

Jean-Claude Rouget, Joël Boisnard, François Rohaut, Eric Libaud ; ce

dernier était bien sûr accompagné de Jacques Detré, son associé sur Vision

d’Etat, la dernière belle histoire des ventes de Deauville – avec Natagora.

Côté « Paris », le parterre était encore plus complet : De

Robert Collet à Richard Gibson, de Pascal Bary à David Smaga, de Tony Clout à

François-Xavier de Chevigny, de Nicolas Clément à Jean-Bertran de Balanda, de

Marcel Rolland à Jean-Marie Béguigné, l’entraînement français était bien là…