Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dans les pas d’aidan o’brien

Autres informations / 06.10.2008

Dans les pas d’aidan o’brien

Où va donc Aidan O’Brien, l’entraîneur déjà lauréat de

21 Gr1 cette saison, pour regarder les courses quand il vient à

Longchamp ? A la sortie des chevaux, tout simplement, et en famille de

surcroît..

15h20 :

Les chevaux du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) rentrent en piste. Aidan O’Brien

accompagne jusqu’au bout son pensionnaire, le favori Mastercraftsman (Danehill Dancer). Une fois placé près de la

barrière, tout de suite, il se retrouve en communication téléphonique. C’est à

se demander s’il n’est pas né avec un téléphone dans la main, tellement on a

l’habitude de le voir avec cet objet. Une fois la course partie, ses yeux ne

quittent pas le grand écran et, à l’arrivée, le résultat n’est certainement pas

celui escompté. Mastercrafstman est battu, il est 4e. Léger

hochement de tête de l’entraîneur avant que John Magnier n’arrive. La

conversation entraîneur/propriétaire peut commencer.

16h00 :

Vient le temps du Prix de l’Opéra (Gr1), dans lequel Aidan O’Brien présente You’Resothrilling (Storm Cat) et Moonstone (Dalakhani). Cette fois, il rentre

même sur la piste pour accompagner jusqu’au bout ses pensionnaires avant

ensuite de se retrouver avec Jim Bolger, le célèbre entraîneur irlandais, qui présente

Lush Lashes (Galileo). Un photographe

en profite pour immortaliser cette rencontre d’Irlandais à Paris. Deux des plus

grands entraîneurs d’Europe présents avec les lads et qui discutent ensemble

alors qu’ils ont des partantes dans un Gr1… A l’arrivée, Jim Bolger obtiendra

le meilleur classement grâce à la 2e place de Lush Lashes. Après

avoir échangé quelques mots avec lui, Aidan O’Brien, sa femme Anne-Marie et ses

enfants, rejoignent rapidement le rond. L’Arc approche.

16h40 :

C’est

l’Arc. Après avoir accompagné ses chevaux en piste, Aidan O’Brien se replace au

même endroit, avec sa famille. Avant la course, entre deux coups de téléphone,

il répond à une interview de la télévision anglaise. Il reste ensuite sous la

légère pluie sans parapluie, impassible. La course part et la concentration de

l’entraîneur, toujours les yeux rivés sur l’écran géant est à son paroxysme. Il

a deux partants dans la course : Duke

of Marmalade (Danehill) et Soldier

of Fortune (Galileo).

A

500m du poteau, l’irréel se produit. Aidan O’Brien est resté

côté piste et un personnel de la sécurité l’accoste : il lui demande de

repasser l’autre côté de la main courante. La course pendant ce temps se joue.

L’entraîneur irlandais répond dans le vide mais ne bouge pas.

La course terminée, Red Rock Canyon, le leader de

l’écurie, revient le premier. Aidan O’Brien le raccompagne au rond avant de

prendre les impressions de Johnny Murtagh (Duke of Marmalade) et James

Heffernan. Ensuite, après avoir brièvement répondu aux sollicitations

journalistiques, il repart vers les écuries. La victoire ne sera pas au

rendez-vous ce week-end à Longchamp pour lui…