Disparition de nikos

Autres informations / 08.10.2008

Disparition de nikos

Le haras de la Reboursière et

Montaigu nous a appris la disparition de Nikos

(Nonoalco). Celui-ci vivait une retraite heureuse depuis 2005 au haras quand son

état général s'est sensiblement et régulièrement dégradé depuis l'été. La décision

irrévocable s’est alors imposée et il a dû être euthanasié à l'âge respectable

de 27ans.

Nikos, né en

1981, par Nonoalco et No No Nanette, lauréat du Prix Edmond Blanc (Gr3) et deux

fois deuxième du prix de La

Forêt (Gr1), a été un excellent cheval de courses sous les

couleurs classiques de la Comtesse Batthyany. Précoce et rapide, c'est au

haras qu'il obtint ses principaux titres de gloire. Il fut, sans discontinuité pendant

toute sa longue carrière d’étalon, un des meilleurs pères de chevaux d'obstacle.

Il a ainsi rivalisé avec les têtes de liste de la discipline comme Cadoudal,

Mansonnien ou Garde Royale.

D'un caractère

très affirmé, Nikos avait la réputation de produire des pouliches un peu

délicates. S’il a obtenu ses principaux titres de gloire en comme reproducteur

d’obstacle, il a aussi produit de très bons chevaux de plat comme Nononito ou

Forestier. Son dernier grand performer est (à ce jour) Master Minded, champion

outre-Manche, lauréat à 5ans seulement du Queen Mother Champion Chase (Gr1), référence

dans le créneau du steeple de « two-miles » (3.200m, ndlr).