Disparition du docteur henri champliau

Autres informations / 08.10.2008

Disparition du docteur henri champliau

Le Docteur Henri Champliau nous a

quittés le mercredi 8 octobre, à l’âge de 96 ans.

Ancien rugbyman du PUC (Paris

Université Club, « casaque » violette), ce bon vivant issu du terroir

charollais était entré dans le monde des courses par la grande porte, en

gagnant le Prix Vermeille en 1955 avec Wild

Miss. Cette fille de Wild Risk,

achetée foal par ses soins, lui donnera ensuite le très bon Pétrone, gagnant notamment du Prix du

Conseil de Paris avant de s’imposer dans le Gr1 San Juan Capistrano aux

Etats-Unis, où il restera d’ailleurs faire la monte.

Mais c’est ensuite dans la discipline

de l’obstacle qu’il continuera à vivre sa passion : en collaboration avec

son ami Marcel Callier, il aura été un des pionniers dans le développement de

l’AQPS, ayant élevé et fait courir les très bons Ramsès, Saint Aubin, Lyliom, Panurge, Idylle Publique, Rumeur Publique

Jehan Bertran de Balanda lui apportera

ces dernières grandes joies hippiques d’éleveur/propriétaire, mettant au point

le très doué Abzac, et faisant

gagner le Prix Jean Stern à Mosca.

Le Docteur Champliau aura transmis à

ses deux petit-fils, Alexandre et Francis Graffard, les deux passions de sa

vie ; le premier perpétuant son attachement aux vignobles bourguignons et

le second étant racing manager de

Cheikh Mohammed en France.

Ses obsèques auront lieu ce samedi à

Montchanin, en Saône-et-Loire.

La rédaction de JDG présente ses plus

sincères condoléances à sa famille.