Iolith gravit les echelons

Autres informations / 10.10.2008

Iolith gravit les echelons

Douze concurrents de 3ans sont au départ du Prix Le Fabuleux

(L), sur les 1.800mètres en ligne droite de Maisons-Laffitte. On reverra avec

intérêt Iolith (Monsun), un sujet encore tout neuf qui ne compte que trois

sorties, mais déjà deux succès. La dernière fois, il s’est imposé sur cette

distance à Longchamp devant des éléments qui ont répété ensuite, comme Danse

Grecque (Hold That Tiger), lauréate depuis, et surtout Sahpresa (Sahm) qui

vient de remporter une Listed. Le protégé d’André Fabre semble capable de

monter de catégorie avec bonheur.

Trois Rois (Hernando) connaît déjà bien le haut niveau

puisqu’il a disputé le Prix du Jockey Club (Gr1), sans réussite. Il n’a pas été

revu depuis cette tentative et effectue sa rentrée. Ce pensionnaire de Freddy

Head, qui obtient des résultats exceptionnels cette année, affronte des rivaux

à sa portée et sera à surveiller de près. Starlish (Rock of Gibraltar) avait

également participé au Prix du Jockey Club sans pouvoir être dangereux. Après

deux autres tentatives infructueuses dans des Groupes, il tente de redorer son

blason et de retrouver la valeur qui lui avait permis au printemps de s’imposer

dans le Prix François Mathet (L) et de terminer deuxième du Prix Hocquart

(Gr2). Plusieurs visiteurs ambitieux ont effectué le déplacement. L’allemand

Lindner (Golan) vient de montrer sa forme dans son pays mais avait échoué à ce

niveau à Chantilly en juillet, tout en bénéficiant d’un parcours défavorable.

Son compatriote Ottomax reste sur une bonne deuxième place dans une course à

conditions à Longchamp, juste derrière Danse Greque, citée plus haut.

L’anglaise Lady Deauville (Fasliyev) court de façon rapprochée après son échec

dans le Qatar Petroleum Prix de l’Opéra (Gr1), dimanche. L’autre britannique

Virtual (Pivotal) change de catégorie et vient de remporter un handicap à

Doncaster. Point positif pour lui : il sera associé à Christophe Soumillon.