Notes breeders’ cup

Autres informations / 25.10.2008

Notes breeders’ cup

 

Breeders’

Cup Filly and Mare Sprint

Toutes les concurrentes s’élancent bien, exceptée

Magnificence (stalle1) qui se retrouve rapidement en retrait. Comme à son

habitude, Dearest Trickski (stalle 9) prend un « départ volant » et

se retrouve rapidement en tête. La grande favorite, Indian Blessing, vient à sa

hanche avec Dream Rush et Zaftig qui viennent dans son sillage. Quand à

Venture, l’une des principales opposantes à Indian Blessing, avec son numéro

12, elle se retrouve à l’arrière-garde. Mais, elle va progresser en épaisseur

dans le tournant et venir attaquer Indian Blessing, qui avait pris l’avantage

au début de la ligne droite. A 170 yards de l’arrivée, Venture prend,

franchement l’avantage sur Indian Blessing et file vers le succès, faisant très

grosse impression. Indian Blessing termine 2e, à distance de la

lauréate, sans toutefois être inquiété pour l’obtention de son classement.

Zaftig termine bien et règle le peloton. Elle se classe 3e devant

l’animatrice, Dearest Trickski.

 

Breeders’

Cup Juvenile Fillies Turf

Laragh, qui reste sur une victoire, prend rapidement

le commandement de l’épreuve et fait beaucoup de train. Pour aborder le premier

tournant, elle est en tête avec Renda, partie pourtant de la stalle 9, dans son

sillage. Maram, la favorite, vient ensuite avec Emmy Darling et Sugar Mom,

tandis que l’européenne Heart Shaped, fille de Storm Cat entraînée par Aidan

O’Biren, attend à l’arrière-garde. Laragh aborde en tête la ligne droite et

tente de repousser les attaques. Elle se montre courageuse, mais ne peut

endiguer l’attaque de Maram à 50m du poteau. Celle-ci étant également très dure

à la lutte. Mais c’est alors que l’on voit une « fusée » terminer à

l’extérieur. On sent tous les anglo-irlandais irlandais pousser Heart Shapped.

Celle-ci se rapproche de plus en plus de Maram mais, finalement, cette dernière

garde du minimum l’avantage sur la concurrente européenne. Laragh se comporte

très bien et se classe 3e devant Saucey Evening.

 

Breeders’

Cup Juvenile Fillies

Pour aborder le premier tournant, C.S. Silk est en

tête accompagnée à son extérieur par Be Smart. Viennent ensuite Van Lear Rose

en compagnie de Palacio de Amort, tandis que les deux favorites, Sky Diva et

Stardom Bound patientent à l’arrière-garde, s’étant élancés (et c’est leur

principal défaut) assez lentement. Mais, en face, Sky Diva se rapproche et

vient se placer dans le sillage des quatre autres leaders pour aborder le

dernier tournant. A cet endroit du parcours, Stardom Bound fait un

« truc » peu ordinaire. Elle fait le tour du peloton, à l’extérieur

et aborde la ligne droite quasiment en tête. Poursuivant bien son effort, elle

va filer au poteau, laissant une très grosse impression. Cette pouliche de la Côté Est était vraiment

au-dessus des autres. Pour la 2eplace, Dream Empress encore parmi les dernières

à l’entrée de la ligne droite a elle aussi tracé une très belle ligne droite.

Contrainte de se dégager du sillage de Sky Diva, qui a elle-même dû changer de

ligne, étant un moment « emmurée » dans la corde », elle a très

bien sprinté pour s’octroyer le premier accessit. La 3e place

revient, à la lutte, à Sky Diva, qui s’en empare aux dépends de Dave’s Revenge,

auteur d’un bon effort le long de la corde.

 

Breeders’

Cup Filly ans Mare

Bien que s’élançant de la stalle 9, Folk Opéra,

lauréate cet été du Darley Prix Jean Romanet à Deauville, rend rapidement la

tête de l’épreuve. Tâche délicate car le tournant arrive très vite. Halfway to

Heaven est également bien partie et se place à sa hanche devant Vacare et Wait

a While. Pure Clan est quand à elle reprise en partant et placée à

l’arrière-garde. Mais, au fil de parcours, elle va perdre pied et ne pourra se

montrer dangereuse. Les positions varient peu en face et Folk Opera aborde en

tête la ligne droite. Elle ne fera pas longtemps illusion, étant rapidement

dépassé par Halfway to Heaven, qui ne gardera pas la première place bien

longtemps. Côté corde, Visit progresse vivement et prend un instant le

meilleur, faisant alors illusion pour la victoire. Mais, à son extérieur, Wait

a While et la canadienne, Sealy Hill, attaquent et se livrent alors une lutte

ardente pour la victoire. Finalement, c’est le dernier assaillant qui aura. Ce

dernier assaillant, c’est Julien Leparoux, en selle sur Forever Together, qui a

longtemps attendu et qui termine en trombe, en pleine piste. Sa partenaire, une

fois avoir changé de jambes, va crucifier sur place l’opposition pour

l’emporter. La 2e place revient, à la lutte, à Sealy Hill, qui prend

le meilleur sur Wait a While. Ne déméritant pas, Visit se classe 4e.