Olivier peslier : « un travail de longue haleine »

Autres informations / 26.10.2008

Olivier peslier : « un travail de longue haleine »

 

Olivier Peslier a monté une course comme il les aime : toute

en douceur, dans le respect des aptitudes de son cheval. Une demi-heure après

la course, il rendait hommage au travail des collaborateurs de Freddy Head : «

La victoire de Goldikova s’est préparée de longue date. C’est le travail de

toute l’équipe tout au long de l’année qui a été récompensé. Tout s’est bien

passé depuis le début : elle bien voyagé, bien travaillé. Dans le rond, notre «

Titi » qui la menait en main était très confiant, tout comme le garçon de

voyage. Et ensuite, elle a bien gagné. »

Puis, revenant sur sa responsabilité de premier jockey de

l’écurie Wertheimer : « Au début de ma collaboration avec l’écurie Wertheimer,

les choses ont été un peu longues à se mettre en place. Il a fallu refaire un

piquet de chevaux de qualité pour arriver, cette année, à des résultats

fantastiques. Je pense à Falco, qui va être étalon, à tous les jeunes qui sont

maintenant des produits de juments que j’ai montées, comme Trumbaka (mère de la

prometteuse Russiana, ndlr). Je me sens très impliqué et la collaboration se

passe très bien. Chacun a son idée, on parle, avec les propriétaires, les

entraîneurs et avec Pierre-Yves Bureau, le manager. On essaie d’améliorer en

permanence l’effectif. »