Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Accord secret s’est dévoilé

Autres informations / 03.11.2008

Accord secret s’est dévoilé

Dimanche 2 novembre, Saint-Cloud. En remportant le

Prix As d’Atout (F), épreuve sur le mile réservée aux inédits, Accord Secret (Okawango) a créé une belle impression. Son style est

convaincant, dans un lot qui avait de la tenue. Il a véritablement

« vassalisé » ses adversaires, infligeant trois longueurs de retard

au meilleur d’entre eux, Wonder Lup (Montjeu). Pour ces raisons, Accord

Secret reçoit une JDG Rising Star. Ce

pensionnaire de Jean-Claude Rouget a eu un beau passage à 250 mètres du but

lorsqu’il a fallu se détacher de ses dauphins, Wonder Lup et Claremont (Sadler’s Wells), un fils de Mezzo

Soprano (Darshaan), lauréate du Prix Vermeille (Gr1). « C’est un poulain qui est venu assez tardivement, mais ces

dernières semaines, il avait beaucoup progressé, nous a déclaré Jean-Claude

Rouget. Nous allons le laisser hiverner pour le revoir à la rentrée,

certainement sur cet hippodrome. »

Wonder Lup et Claremont ont conduit les débats et ont donc

conservé respectivement la deuxième et troisième place. Le second cité a flotté

un instant et a effectué un changement de ligne à 200m de l’arrivée ; il

semble perfectible. On notera aussi la bonne fin de course de Cicéron (Pivotal), le frère de Démocrate (Dalakhani). Appuyé le long

des fusains, il a eu un très beau passage des deux cents aux cents derniers

mètres pour prendre la quatrième place, à proximité des premiers. Lui aussi a

des moyens certains.

 

 

Accord

Secret : acquis aux ventes

L’entraîneur

palois a acheté Accord Secret aux ventes d’août Arqana pour 52.000€. Il était

présenté par le Haras d’Etreham. Issu de Super Vite (Septième Ciel), lauréate de deux victoires à 2ans, dont le

Critérium d'Evry (L), Accord

Secret appartient à la deuxième génération d’Okawango (Kingmambo). Sur ses neuf produits en âge de courir, Super

Vite compte dorénavant cinq gagnants. Lady Ying (Kendor) est la plus

titrée de cette production avec des deuxièmes places dans les Prix La Camargo (L) et Aymeri de Mauléon – FBA (L) à Toulouse.

On compte aussi Kalken (Kendor), un cheval qui gagne sa vie dans les handicaps.

 

Le frère de Marchand d’Or, seulement

sixième

Take d’Or (Take Risks) devait porter un poids supplémentaire au

départ : celui de l’héritage en tant que frère de Marchand d’Or (Marchand

de Sable). Placé à l’arrière-garde par Davy Bonilla, Take d’Or, qui portait des

œillères, s’est rapproché de la tête dans le tournant en prenant le chemin de

la corde. A la sortie de la courbe, il s’est présenté sur la ligne de tête,

mais n’a jamais vraiment fait illusion pour la victoire. Il a rapidement marqué

le pas, terminant sixième, à dix longueurs de la tête.