Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Believe me : la régularité récompensée

Autres informations / 29.11.2008

Believe me : la régularité récompensée

Vendredi 28 novembre, Saint-Cloud. Believe Me (In The Wings) méritait une victoire de Listed. Et la chose a

été accomplie dans la dernière épreuve parisienne de ce niveau cette année :

le Prix Belle de Nuit (L). Passée dans le courant du mois d’octobre sous la

responsabilité d’Alain de Royer Dupré, Believe Me, toujours sous les couleurs

de Malcolm Parrish, s’est nettement imposée devant Saturnine (Galileo) et Fast

Lane Lili (Fasliyev).

Saturnine a été la seule des dix-huit

autres partantes – Chic et Zen était non-partante – à lui donner une réplique

insistante. « Nous sommes très

heureux de cette deuxième place, nous a déclaré Nicolas Clément. Elle court

vraiment très bien. Elle figure au catalogue de la vente de décembre (lot 487,

ndlr), mais nous allons encore réfléchir pour savoir si nous la garderons à

quatre ans. Rien n’est encore réellement décidé, mais vu les conditions du

marché, la garder à l’entraînement est une possibilité. »

 

Believe Me… enfin !

Dans les semi-classiques, Believe

Me a toujours figuré à l’arrivée mais sans jamais s’imposer. Elle a même été la

dauphine de Coquerelle (Zamindar)

dans le Prix Saint-Alary (Gr1), l’an dernier. Qu’est ce qui a donc fait la

différence dans le Prix Belle de Nuit ? Plusieurs facteurs entrent

évidemment en jeu comme la nature du lot qu’elle affrontait, l’état de la

piste, son parcours… et tout ce qui agrémente les courses et qui les éloignent

tant des sciences exactes. « Je

pense que son jockey, Thierry Jarnet l’a un peu « bluffée »

aujourd’hui, nous a déclaré Alain de Royer Dupré. Sans juger aucunement la qualité de monte de ses jockeys précédents,

on peut dire que le changement de partenaire a quelquefois des effets positifs.

Par ailleurs, elle devrait rester à l’entraînement l’an prochain. »

 

La savoureuse victoire de Malcolm Parrish

Malcolm Parrish possède la mère

de Believe Me, Golden Wings (Devil’s Bag) qu’il a achetée aux

ventes Arqana de décembre il y a deux ans par l’intermédiaire de Paul Nataf. « C’est une superbe victoire, nous

raconte-t-il. J’ai acheté la mère pour 9.000€. Elle venait du Haras de La Louvière. Elle

était pleine de Marchand de Sable. Elle a ainsi donné une pouliche dont je suis

encore propriétaire. Aujourd’hui, Golden Wings a un superbe foal par Galileo. »

Actuellement, Believe Me est le

meilleur produit de Golden Wings. Compétitrice de niveau intermédiaire, Golden

Wings a remporté son maiden – course B – à Saint-Cloud avant de s’essayer dans

les Listeds (4e et 5e à ce niveau).