Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Bouversement et continuité

Autres informations / 20.11.2008

Bouversement et continuité

A

six semaines de la fin de l’année, mais après toutes les grandes échéances de

l’automne, le temps est venu de dresser des palmarès provisoires et déjà

annonciateurs, pour la plupart, de ce qu’ils seront au soir du 31 décembre. Nous

commençons par le plat.

Alain

de Royer Dupré stoppe le règne d’André Fabre

Le fait majeur de la saison en cours est bien sûr le

remplacement d’André Fabre au sommet du tableau des entraîneurs. Le long règne

du meilleur entraîneur français de la fin du 20e siècle et début du

21e s’arrête donc à vingt et un an consécutifs. 2008 représentera, a

minima, un interlude d’un an, a maxima une véritable passation de pouvoir.

Alain de Royer Dupré obtient son premier titre au terme d’une année

exceptionnelle. Il possède, au 18 novembre plus de 900.000€ d’avance sur

l’ex-détenteur (5.470.390€ contre 4.564.435€).

Les grandes victoires de Zarkava

(Zamindar), Montmartre (Montjeu), Sageburg (Johannesburg) et Shemima (Dalakhani) auront contribué,

dans cette ordre, au cumul. Il faut y ajouter les places au sommet de Darjina

(Zamindar). Pendant ce temps, André Fabre faisait disette – aucun Gr1 – et n’a

donc que plus de mérite de conserver la deuxième place. Jean-Claude Rouget est

toujours le leader par les victoires (227 au 18/11). Il réussit même, en

intégrant les primes propriétaires, à dépasser par les gains celui a lui a

toujours barré la route du titre. Freddy Head et Eric Libaud, avec des

effectifs inférieurs à leurs confrères – respectivement 60 et 65 – réalisent

une année extraordinaire. Tamayuz

(Nayef), Goldikova (Anabaa), Marchand d’Or (Marchand de Sable) et Naaqoos (Oasis Dream) pour le premier, Vision d’Etat (Chichicastenango) pour

le second, sont les acteurs de leur classement. Lire classements page 3.