Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Criterium international : pour sacrer le meilleur miler

Autres informations / 02.11.2008

Criterium international : pour sacrer le meilleur miler

Dimanche 2 novembre, Saint-Cloud. Encore

très jeune Gr1 français, le Critérium International (Gr1) fête sa huitième

édition et la liste des participants n’a jamais été aussi longue. Ils sont onze

à briguer un succès au plus haut niveau. Le Critérium International, malgré son

histoire « réduite » présente un palmarès flatteur. En 2001, Act One

(In The Wings) s’est imposé avant de faire sien le Prix Lupin (Gr1) et de

prendre une deuxième place dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Mais le palmarès

s’étoffe essentiellement grâce à deux champions : Dalakhani (Darshaan) a épinglé ce Gr1 à 2ans avant de réaliser le

doublé Jockey Club/Arc de Triomphe et Bago

(Nashwan) s’est imposé dans le Critérium l’année suivante avant de s’illustrer

dans l’Arc [lire le palmarès page 2].

 

Silver Frost : le seul double lauréat de Gr3

Aux deux premières places de la

dernière épreuve préparatoire, le Prix Thomas Bryon (Gr3), Silver Frost (Verglas)

et Fuissé (Green Tune) se retrouvent.

Le premier nommé, pensionnaire d’Yves de Nicolaÿ, est un très bon poulain sur

le mile, mais il devrait également tenir la distance. Un élément qui a son

importance pour la saison prochaine… Silver Frost affronte un lot relevé, mais

son aptitude au terrain très souple et ses deux victoires au niveau Gr3 (Prix

Thomas Bryon et Prix de Cabourg) lui octroient des références légitimes pour un

succès au nveau Groupe 1. Habituellement associé à Olivier Peslier, parti au

Japon lundi dernier pour l’hiver, il sera cette fois monté par Stéphane

Pasquier.

Fuissé, JDG Rising Star, possède

également le bagage nécessaire à une grande performance ici. Lauréat de ses

deux premières sorties, il n’a trouvé que Silver Frost pour le devancer dans le

« Thomas Bryon ». Son entraîneur, Christiane Head-Maarek, passée tout

près de la victoire avec Hello Morning

(Poliglote) l’an dernier (2e), pensait que son poulain n’était pas

encore prêt à courir au plus haut niveau lors de sa tentative dans le Groupe 3

de référence. Elle a changé d’avis et c’est tant mieux pour le spectacle.

 

La belle ligne de Calvados Blues

Comme sa consoeur, Philippe

Demercastel, représenté par Calvados

Blues (Lando) cette année, est déjà monté

sur la deuxième marche du podium de ce « Criterium » avec Spirit One (Anabaa Blue) en 2006.

Depuis le très allant fils d’Anabaa Blue a fait son chemin et a remporté cet

été l’Arlington Million (Gr1) aux Etats-Unis. Calvados Blues possède les moyens

pour s’imposer. Il a perdu son statut de maiden dans le Prix des Chênes (Gr3)

dans lequel il était supplémenté. Avant cela, il avait pris une deuxième place

à Chantilly début septembre derrière la JDG Rising Star, Handsome

Maestro (Dansili). Ce jour-là, il avait éjecté son apprenti-jockey, Frankie

Leroy avant le départ. Lors de sa victoire du Prix des Chênes, il précédait Naval Officer (Tale Of The Cat) qui a

gagné depuis le Prix de Condé (Gr3). Rien à dire donc sur l’excellence de la

ligne.

 

Milanais : au nom du Grand Critérium

Deuxième du Prix Jean-Luc

Lagardère (Gr1), Milanais (Dyhim

Diamond) poursuit sa saison. « Il

est comme moi, en pleine forme », nous a déclaré son entraîneur,

Bertrand de Watrigant. Dans l’absolu, Milanais possède, avec Silver Frost, le

plus beau palmarès : quatrième du Prix Morny (Gr1), deuxième du Prix La Rochette (Gr1) et enfin

deuxième du Grand Critérium – Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). On peut juste

remarquer que Milanais abordera le parcours corde à gauche pour la première

fois. Un élément qui n’inquiète pas son mentor.

 

Trouver leurs limites

Deux poulains n’ont encore jamais

montré leurs limites. En deux sorties, Le

Havre (Noverre) est resté invaincu. Il

a fait forte impression fin août lorsqu’il a remporté sa première course.

Débuté tardivement, après avoir fait un suros, le pensionnaire de Jean-Claude

Rouget « devrait faire un bon

3ans », selon les mots de son entraîneur après sa première sortie,

mais rien ne lui interdit de devenir avant cela un top 2ans ! Dans ce Critérium,

il a son mot à dire même s’il monte nettement de catégorie. Son dauphin, lors

de sa dernière victoire ici même à Saint-Cloud, Feels All Right (Danehill Dancer) a remporté son maiden depuis –

avec la manière. Le Havre sera monté pour la première fois par Ioritz

Mendizabal car Christophe Lemaire s’est envolé pour le Japon mardi dernier.

Robert Collet aligne Surdoué (Gone West) que l’on connaît

encore très peu. Il n’est pas invaincu, mais, après avoir pris une deuxième

place pour ses débuts, il s’est imposé par trois longueurs à Craon, fin

septembre. L’omniprésent Monsieur Collet a déjà connu de grandes victoires

après de telles préparations « décentralisées ». Il suffit de se

remémorer Whipper (Miesque’s Son),

lauréat du Prix Morny (Gr1) après une sortie victorieuse à Châteaubriant.

 

Un Critérium vraiment international

Avant dernier Groupe 1 pour les

2ans du calendrier européen – en attendant le Critérium de Saint-Cloud –, ce

mile attire traditionnellement de nombreuses candidatures étrangères. Au total,

en huit ans sur 48 partants, la moitié était entraînée en dehors de nos

frontières. Cette année n’échappe pas à la règle puisque cinq poulains viennent

d’autres horizons. Serva Jugum (Fusaichi Pegasus) n’a couru

qu’une seule fois : il a gagné son maiden sur la une piste tous temps de

Kempton. Très bien né, sa candidature doit susciter le plus grand respect. Issu

de Shake The Yoke (Caerleon), lauréate des Coronation Stakes (Gr1) et placée de

trois autres Gr1 et notamment du Prix Marcel Boussac, il est présenté par Paul

Cole qui a sellé cette année chez nous River

Proud (Proud Citizen), deuxième de Russian Cross (Cape Cross) dans le Prix

Guillaume d’Ornano (Gr2) à Deauville.

Les autres visiteurs possèdent

des titres à faire valoir. Salpado

(Royal Applause), entraîné par l’espagnol Roman Martin-Sanchez, a gagné le

Grand Critérium de Bordeaux (L). Zafisio

(Efisio) est également lauréat de Listed mais vient d’être dominé par Naval

Officer dans le Prix de Condé (Gr3). Prince

Siegfried (Royal Applause), élevé au

Haras de Saint Pair, a remporté son maiden par cinq longueurs mais a semblé

montré ses limites par deux fois ensuite en Grande-Bretagne. L’italien, Apro Lunare (Orpen) est invaincu en deux sorties et reste sur une

victoire, acquise de justesse, dans une Listed à Milan.

 

Le Palmarès

2007    1er        Thewayyouare

(Kingmambo) 1'45"30

                        Sean

Mulryan/André Fabre/Stéphane Pasquier

            2e

Hello Morning        3e Redolent

2006    Mount Nelson (Rock of Gibraltar)    1'41"30

            D.Smith,

M.Tabor & S.Magnier/Aidan O'Brien/Seamus Heffernan

            2e

Spirit One   3e Yellowstone

2005    Carlotamix (Linamix) 1'45"40

            SA

Aga Khan/André Fabre/Christophe Soumillon

            2e

Stormy River          3e Porto

Santo

2004    Helios Quercus (Diableneyev)           1'45"30

            T.

Maudet/Cyriaque Diard/Alexandre Roussel

            2e

Dubaï Surprise        3e Walk

In The Park

2003    Bago   (Nashwan)      1'47"00

            Famille

Niarchos/Jonathan Pease/Thierry Gillet

            2e

Top Seed    3e Acropolis

2002    Dalakhani       (Darshaan)      1'52"00

            SA

Aga Khan/Alain de Royer-Dupré/Christophe Soumillon

            2e

Chevalier    3e Governor Brown

2001    Act One (In the Wings)         1'47"13

            GW.

Leigh/ Jonathan Pease/Thierry Gillet

            2e

Landseer     3e Guys And Dolls

 

Record : 1’41’’30 :

Mount Nelson en 2006