Madame de cœur tente la passe de deux

Autres informations / 20.11.2008

Madame de cœur tente la passe de deux

Jeudi 20 novembre, Enghien. Le Prix

de La Beauce rassemble douze poulains et pouliches de 3ans qui n’ont, pour la

plupart, jamais gagné en steeple. Pour la plupart seulement, car deux femelles

sortent du lot grâce à leur récent succès dans la discipline. Madame de Cœur (Green Tune)

vient de s’imposer pour ses débuts sur les gros obstacles d’Enghien. Elle

n’avait face à elle que des débutants. Ce jeudi, elle rencontre une toute autre

opposition.

Issue de Green Tune (Green Dancer) et de Madame Johann (Johann Quatz), Madame de Cœur ne dispose pas des

origines les plus standards pour se produire sur les obstacles. Sa mère n’a

couru qu’en plat où elle compte cinq places en sept sorties pour une valeur handicap

(France Galop) de 31,5. Elle a déjà produit Madame Jim (Jimble), deuxième en haies à Compiègne. Madame de Cœur possède

des moyens supérieurs comme l’attestent ses deux victoires à Clairefontaine et

Enghien.

Une pensionnaire de Guillaume

Macaire, Chita Magnetic (Mansonnien) a également déjà connu la victoire en steeple,

à Dieppe. Pour sa dernière sortie, elle s’est rendue à Enghien pour briller sur

les haies. Elle connaît l’hippodrome et s’y plaît. Cette nièce de Shinco (Indian River), Lucky (Ultimately Lucky) et Sherkan du Berlais (Bonnet Rouge)

réunit de vrais arguments.

Rigane (Assessor) revient à Enghien après y avoir pris une

troisième place pour ses débuts sur le steeple. Ce jour-là, le pensionnaire de

Jehan Bertran de Balanda montrait de la qualité dans la discipline après avoir

réalisé un début de saison honorable sur les haies d’Auteuil. Sur la Plateau de Soisy, il avait

tout de même été devancé par Wendy du Berlais

(Loup Solitaire) qu’il retrouve.

Comme Glenferness (Michel Georges), quatrième de la même course, Wendy du

Berlais a recouru depuis. Sur les haies d’Auteuil, dans le Prix Ketsch (L), le

premier a pris la huitième place devant la deuxième cité, neuvième.

Rock’n’Roll (Cadoubel) prêtera main forte à Rigane au nom des AQPS.

Issu d’une famille bretonne de sauteurs, celle d’Hervé Le Maux, (« de la Forêt »), Rock’n’Roll a

montré, à Fontainebleau, de belles dispositions. Lauréat en haies et septembre

et deuxième en steeple dans la foulée, il vient de tenter sa chance dans le

Prix Congress (Gr2). Le niveau était alors trop relevé (arrêté). Il retrouve

cette fois une compagnie plus abordable et peut très bien s’imposer. Parmi les

chevaux n’ayant jamais couru en steeple, la candidature d’Espido (Kingsalsa) n’est pas à négliger.