Nobilita : enghien lui va si bien

Autres informations / 08.11.2008

Nobilita : enghien lui va si bien

Vendredi 7 novembre, Enghien.

L’arrivée du Prix de Besançon (L) a longtemps été indécise. Au saut de

l’avant-dernière haie, ils étaient encore quatre de front dans un peloton très

groupé. Mais finalement, Nobilita

(Orpen) a remporté l’épreuve, importante dans le calendrier d’Enghien mais

aussi préparatoire en vue du Prix Léopold d’Orsetti (Gr3, le 26/11). « Nous courrions cette course

réellement comme une préparatoire et non comme un objectif. En cela, Nobilita

n’était pas encore affûté », nous a déclaré son entraîneur, Stéphane

Wattel.

Nobilita a toujours fait partie

des trois chevaux emmenant le peloton. Fluide dans ses sauts, le partenaire de

Laurent Gérard qui le connaît sur le bout des doigts, a pris la mesure de ses

adversaires au saut de la dernière haie. Sur le plat, il n’a fait ensuite que

creuser l’écart avec ses ultimes adversaires, Oh Calin (Alamo Bay) et Noble

Kaïd (Kaïd Pous), monté en solitaire à la corde. Ceux-ci se sont livrés une

lutte ardente et ont finalement terminé dans cet ordre.

 

Nobilita n’ira plus à Auteuil

Ancien bon cheval de plat, avec

une valeur France Galop qui a culminé à 44, Nobilita n’a pas le modèle et les

aptitudes pour s’imposer dans les belles épreuves d’Auteuil. « C’est un 5ans compliqué qui a très

peu couru, a poursuivi Stéphane Wattel. Il est donc arrivé avec un peu de

fraîcheur aujourd’hui puisque nous avons axé sa préparation sur la fin de

l’année. Il apprécie Enghien à cette époque de l’année. Courir à Auteuil est

plus compliqué pour lui. »

 

Oh Calin se sort du « bourbier »

Oh Calin avait, jusqu’à présent,

montré plus de facilité dans les terrains souples que sur une piste collante

comme celle d’Enghien, ce vendredi. Le pénétromètre indiquait 4,4, mais

finalement, cela n’a pas empêché le pensionnaire de Laurent Métais de prendre

une bonne deuxième place après avoir longtemps occupé la dernière place. « Habituellement, Oh Calin ne va pas

tellement dans le terrain lourd, mais en étant monté derrière, il s’économise

car il se montre moins généreux et il s’adapte, nous a déclaré son entraîneur.

Si nous avions terminé à la quatrième ou à la cinquième place, j’aurai été

content, mais à cette place, je dois dire qu’il me surprend. Je ne pense pas

courir le Prix Léopold d’Orsetti pour deux raisons : Petit Tracy [sixième

après une faute à l’avant-dernière haie, ndlr] et Malikhan [quatrième] n’étaient

pas à 100% aujourd’hui et seront des adversaires plus redoutables fin novembre,

et Oh Calin pourrait également manquer de fraîcheur. Nous serons présents à la

réouverture d’Enghien, l’an prochain. »