Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Décidemment, les courses vont mal en italie

Autres informations / 20.12.2008

Décidemment, les courses vont mal en italie

On se souvient que les

courses italiennes avaient été annulées pendant près d’un mois durant

l’automne, à cause d’un mouvement de grève des acteurs du monde hippique. Cette

fois, la justice enquête sur plusieurs affaires de courses truquées, au trot.

Après deux ans d’enquête, le procureur de Florence a lancé jeudi une série de

mises en examen. Vingt-cinq personnes sont concernées, dont le top driver

italien, Enrico Bellei, 45 ans, titulaire de plus de 6.000 victoires et qui a

obtenu cette année son 13e titre de champion des drivers en Italie.

L’entraîneur tête de liste, Holger Ehlert, est également visé par cette

enquête. Le parquet de Lucques, en Toscane, qui est chargé de l’affaire,

soupçonne des entraîneurs, des drivers, des propriétaires, des pharmaciens et

également des vétérinaires d’avoir dopé des chevaux pour gagner ainsi une

dizaine de courses sur plusieurs hippodromes italiens depuis 2006. Le quotidien

sportif italien, La Gazzetta dello Sport relate : «  Pour établir les éventuelles

culpabilités, il faudra attendre les résultats des nombreux tests effectués

jeudi par la police sur les chevaux suspectés de dopage. » Les

prochains jours devraient donc nous en apprendre plus sur cette affaire

obscure.