Trincot et loup breton à l’assaut des dollars

Autres informations / 14.12.2008

Trincot et loup breton à l’assaut des dollars

 HONG KONG CUP

 

Trois Français, rien que ça, disputeront le Hong Kong Cup

(Gr1) pour tenter d’apporter une troisième victoire tricolore dans cette

course, après Jim and Tonic (Double Bed) en 1999 et Pride (Peintre Célèbre) en

2006. Trincot (Peintre Célèbre) et Loup Breton (Anabaa), les deux premiers du

Qatar Prix Dollar (Gr2), ainsi que Balius (Mujahid) représentent des

ambassadeurs de choix.

La veille de l’Arc, le 4 octobre, le 3ans Trincot obtenait

une juste compensation à ses malheurs du Jockey-Club (Gr1) et du Prix Jean Prat

(Gr1) dans le Prix Dollar (Gr2). Ce cheval arrivé tardivement à maturité fait

aujourd’hui son premier voyage à l’étranger et est de nouveau associé à Ioritz

Mendizabal. Il a besoin d’une course sélective et a montré lors de sa dernière

prestation qu’il pouvait attaquer de loin. Le pensionnaire d’Elie Lellouche,

Loup Breton, est capable de prendre sa revanche sur Trincot. Agé de 4ans, il

s’est toujours montré régulier, volontaire et courageux. Son entraîneur connaît

bien Hongkong pour y avoir gagné deux fois le "Vase" et a

certainement préparé avec soin Loup Breton pour ce grand rendez-vous. En cas de

victoire, Loup Breton remporterait son premier Gr1 – tout comme son jockey,

Anthony Crastus.

Le troisième français, Balius, connaît bien Hongkong pour

s’y etre produit le 27 avril dernier. Il prenait alors la deuxième place du

Queen Elisabeth II Cup (Gr1) derrière Archipenko (Kingmambo). Il a besoin d’une

course avec du train pour pouvoir placer sa belle pointe de vitesse. Il sera

associé pour la première fois à Gérald Mossé.

Chez les "non-français", il faudra suivre Eagle

Mountain (Rock of Gibraltar), auteur de travaux fantas-tiques - d’après les

reporters basés à Hongkong. Il est entraîné par le redoutable Mike de Kock, qui

n’hésite pas à dire qu’Eagle Moutain sera meilleur qu’Archipenko. La championne

de Jim Bolger, Lush Lashes (Galileo), triple lauréate de Gr1 cette saison sera

au départ. Pourtant, après sa blessure dans le prix de l’Opéra (Gr1) – une

profonde entaille – son entraîneur estimait que sa saison était terminée.

Habitué aux voltes-faces, il a récemment assuré que tout était rentré dans

l’ordre et qu’elle devrait fournir sa meilleure valeur.

Deux anciens Français, désormais basés en Asie, seront

également de la partie. Il s’agit de Viva Macau (Sendawar), ancien représentant

de l’Aga Khan, connu alors sous le nom de Dilek. Il est gagnant du Prix Daphnis

(Gr3) en 2006. Artiste Royal (Danehill), fils de l’excellente Agathe (Manila –

mère d’Aquarelliste), est, lui, un ancien Wildenstein qui remporta la Coupe

(Gr3) de Longchamp en 2005.