Une amende pour les boomakers sans bilan

Autres informations / 19.12.2008

Une amende pour les boomakers sans bilan

Une centaine de bookmakers risquent une amende

de 100 livres pour avoir omis de soumettre leur premier bilan annuel à la

Commission des paris avant mercredi minuit. Mais, dans la mesure où ce

règlement est nouveau, la commission semble avoir décidé d’examiner chaque cas

avant de fixer l’amende.

Cette attitude indulgente sera exceptionnelle et

ne se renouvellera pas à l’avenir, mais la commission, qui doit encore traiter

450 dossiers, a reconnu que tout nouveau règlement pouvait entraîner des

dysfonctionnements.

Un porte-parole de la Commission a

déclaré : «La pénalité financière n’est pas automatique, et nous agirons

pour le mieux. Nous tiendrons compte des délais de la Poste et nous conseillons

à tous ceux qui n’ont pas respecté les délais de prendre contact avec nous.

Nous examinerons chaque dossier. » En cas d’amende, les opérateurs devront

régulariser leur situation, au risque de voir leur licence réexaminée.