Une performance controversée

Autres informations / 23.12.2008

Une performance controversée

Ce lundi à Cagnes-sur-Mer se déroulait le Prix du

Comté de Nice (L), dernière étape préparatoire au Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). C’est

le surprenant Pouchki de Somoza

(Discover d’Auteuil) qui s’est imposé. Et ce, trois jours après avoir été

arrêté sur la même piste. Troisième avec Cadouraki

(Cadoudal), Jean-Paul Gallorini a tenu à nous interpeller sur la performance du

gagnant: « La performance du gagnant me

surprend. Arrêté vendredi, il gagne ce lundi. Je pense qu’il faut chercher à

comprendre les raisons de ces performances en dents de scie. Comme cela a été

rappelé par messieurs Monzat et Danloux, il faut respecter le turfiste. Il

faudrait peut-être requalifier dans une petite course un cheval arrêté. Cela

apporterait de la crédibilité au système. Pour moi, un cheval arrêté ne devrait

pas recourir avant quatre ou cinq jours. Il faut également que les commissaires

soient plus conscients de ces performances. » En cette période de l’année,

ces remarques et propositions de l’entraîneur de Maisons-Laffitte pourraient

presque prendre sens sous forme de vœux pour 2009.