Amer sur tous les fronts

Autres informations / 31.01.2009

Amer sur tous les fronts

Le premier des trois grands

rendez-vous que propose le Qatar Racing Club pour cette saison s’est déroulé

sous une température presque estivale. La réunion proposait les meilleurs

pur-sang anglais à l’entraînement au Qatar.

Grand favori du H.H. Heir

Apparent Trophy Thoroughbreds, le 5ans Classic Oasis (Classic Flag) a choisi

comme tactique la course en avant. Doté d’un apanage exceptionnel, le beau bai

a dû affronter un cheval argentin de naissance, Puchet. Venu spécialement à la

demande de Yousef Ben Taher, Jean-Bernard Eyquem a choisi de monter Puchet dans

les chevaux de tête, malgré son mauvais numéro à la corde. Il a déboîté aux

deux cents mètres, ne laissant aucune chance à Major Willy (Xaar), monté par

Gérald Avranche, ni à Raamad (Dr Fong), le gagnant en décembre du Derby des

3ans. La meilleure impression de la course revient à Ut Majeur, cinquième, à

quatre longueurs du gagnant, malgré un mauvais départ.

Le grand rendez-vous de

l’après-midi a été la rentrée d’Al Dahma (Amer) dans le H.H. The Heir Apparent

Trophy. Cette fille d’Amer, l’étalon fétiche d’Umm Qarn farm, revenait sur le

terrain de ses exploits, après 11 mois d’absence. Mais l’opposition l’attendait

au tournant, dont Jaafer (Amer), défendant les couleurs de Cheikh Khalifa Bin

Mohammed Bin Khalifa Al Thani, et surtout Nil Blanc (Orient Express).

C’est le compagnon

d’entraînement d’Al Dahma, Saeq (Sambist) qui s’est dévoué pour emmener le

petit peloton à une allure modérée. Dans son sillage, Al Dahma, un peu

brillante, Jaafer et Nil Blanc attendaient leur heure, sagement. Mais à deux

cents mètres du poteau d’arrivée, Adrie de Vries a lancé énergiquement son

partenaire. La jument d’Alban de Mieulle, montée par son fidèle partenaire

David Bouland, a essayé de suivre l’accélération, tout en demandant à souffler.

Sans un coup de cravache, la belle grise a toutefois dû s’avouer vaincue d’une

encolure.

Alban de Mieulle s’est dit

très satisfait de la rentrée de sa jument, et a confié que son objectif

principal était, au mois de février, le meeting international.

                                  

Seize partants pour la

dernière course de la journée Réservé aux pur-sang arabes locaux, le H.H. Heir

Apparent Sword était doté d’1 million de Riyals. Restant sur quatre succès

consécutifs, Murhib (Amer), un des quatre représentants d’Alban de Mieulle au

départ, en était le grand favori.

Le bouillant Hajaj (Djebbel),

comme à son habitude, est passé en tête devant les tribunes. David Bouland , en

selle sur Murhib, a eu un parcours de rêve !

En face, Arnaud Bouleau a

décidé de décanter la course en utilisant le fond de son partenaire. La

sélection s’est faite dans le dernier tournant. Assil (Amer) et Mukheefah

(Djebbel) sont revenus de l’arrière-garde, non sans connaître des problèmes de

trafic.

En débouchant dans la ligne

avec un changement de vitesse foudroyant, Murhib s’en est allé dans une action

significative et a affiché quatre grandes longueurs sur les revenants Mukheefah

et Assil. Grand animateur, le bai Hajaj a gardé la quatrième place.

Grand gagnant du week-end :

l’étalon Amer. Il a non seulement produit Murhib, mais aussi le jumelé gagnant

Jaafer / Al Dahma, dans le H.H. Heir Apparent Trophy. Sans oublier, la veille,

le prometteur Général, propre frère d’Al Dahma, qui a remporté la deuxième

course de sa jeune carrière en autant de sorties. L’entourage de Général voit

en lui la continuité de l’élevage de Cheikh Abdullah Bin Khalifa Al Thani.