Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cagnes-sur-mer, samedi 19 janvier

Autres informations / 20.01.2009

Cagnes-sur-mer, samedi 19 janvier

LIBERTADOR, UN PETIT TOUR ET PUIS

S'EN VA

Lauréat du Prix Albert Taton, course

à conditions disputée sur les 2.400m de la Grande Piste, Libertador (Slickly) a

couru son unique course du meeting. « C'est un cheval de tenue, nous a déclaré

Jean-Marc Capitte, mais il n'était pas aujourd'hui sur son meilleur terrain

(4,4, collant, ndlr). Libertador est un peu regardant et se plaît en tête. Ce

sera la seule course du meeting pour lui. » Malgré son attitude un peu

particulière, le port de tête très haut et « retroussé », Libertador a causé

une belle impression en menant la danse de bout en bout avant de l'emporter

sûrement. Thierry Thulliez, son partenaire, a usé, il est vrai, d'une tactique

connue, mais avec laquelle il faut savoir pianoter et qui est seulement jouable

avec une monture de qualité. Après avoir

« endormi » ses adversaires dans la

ligne d'en face, le jockey a cadencé son cheval dans le dernier tournant pour

engager les débats. La classe a ensuite parlé, et Libertador a tenu

courageusement tête à Enfant de Lune (Inchinor), venu l'attaquer à l'extérieur.

Erick Sotteau, entraîneur du deuxième, propriété d'Edouard de Rotschild,

restera pour sa part en meeting avec le cheval. « Je suis satisfait de sa

course, a-t-il noté. Je viens d'appeler son entourage et nous avons décidé de

le laisser à Cagnes. Il sera engagé dans le Grand Prix de la Riviera (L, 10/2

). » Favori malgré lui, Enfant de Lune a en effet hérité de ce statut après le

forfait du caractériel Tricien (Lomitas), à propos duquel Ronan Thomas, son

jockey, a confié: « il a toujours été difficile devant les boîtes, mais cette

fois-ci il n'a rien voulu savoir. Il se couchait, bottait les hommes de

piste... »