La méditerranée a rendez-vous à cagnes

Autres informations / 28.01.2009

La méditerranée a rendez-vous à cagnes

CAGNES-SUR-MER,

Mercredi 28 janvier

Le Prix

de la Crau, sur les 1.300m de la Polytrack, a réuni quatre concurrents

étrangers venant des pays situés en bordure de la Méditerranée. Cagnes est donc

un véritable carrefour pour ces pays. Venant d’Espagne et titulaire de sept

victoires sur le sable, le grand spécialiste de la vitesse, Lisselan Gardens

(Concern) sera au départ de cette course à conditions, ce mercredi. Lauréat sur

les trois P.S.F. de France, Cagnes, Pau et Deauville, le protégé de Jennifer

Bidgood reste sur un succès aisé à Deauville. Double gagnant sur le tracé

proposé, Lisselan Gardens s’annonce redoutable, avec sa tactique de

prédilection, tête et corde.

Gagnant

de Listed en Italie, Magic Box (Namid) est un autre étranger rapide. Entraîné

par Fabio Brogi, qui va déplacer une partie de son effectif à Chazey-sur-Ain,

Magic Box a fait ses preuves sur le sable de Rome. Restant sur deux succès,

Magic Box doit pouvoir en ajouter un troisième, car sa qualité ne fait aucun

doute. Autre Italien, Natal Lad (Acclamation) vient de remporter un « réclamer

» sur le sable, ce qui est insuffisant pour espérer remporter une épreuve du

niveau du Prix de la Crau.

Entraîné

en Grèce par Christos Theodorakis, Manipulate (Machiavellian) avait commencé sa

carrière par six succès sur le sable d’Athènes. Petit-fils de Bella Colora

(Bellypha) placée de Gr1 et gagnante de Gr2, mais aussi frère d’Alkaadhem

(Green Desert) vainqueur de Gr2, Manipulate a pour lui une origine

intéressante.

Dans le

clan des Français, on peut compter sur des chevaux réguliers et endurcis.

Double lauréat de gros handicaps sur 1.200m, Kerno (Invincible Spirit) s’adapte

à tous types de terrain et a déjà fait ses preuves sur le sable.

Très

régulier dans les courses à conditions, Mezzo Forte (Stravinsky) est, de plus,

entraîné par Jean-Claude Rouget, dont l’hiver cagnois se passe très bien.

Vainqueur sur la P.S.F. deauvillaise, il risque de trouver la distance trop

courte pour ses aptitudes, lui qui est un spécialiste des 1.600m. Acheté

65.000€ aux ventes d’automne organisées par Arqana à Saint-Cloud, Bank Guard

(Peintre Célèbre) est passé des boxes d’Elie Lellouche à ceux de Rodolphe

Collet. Inédit sur le sable, Bank Guard a évolué dans de bonnes épreuves, comme

le prouve sa troisième place dans le Prix de Champerret (B), acquise derrière

Prospect Wells (Sadler’s Wells), ou sa troisième place dans le Prix Le Pacha

(B) où il était précédé par Pallodio (Medicis) lauréat de La Coupe de

Maisons-Laffitte (Gr3). Avec de telles lignes, on pourrait le croire déclassé.

Mais il n’a jamais couru sur plus court que 1.600m et la courte distance

demeure un point d’interrogation.