Le club des six

Autres informations / 29.01.2009

Le club des six

Le Prix des Maures semble se

résumer, sur le papier, à une confrontation entre six poulains. Quatre d’entre

eux possèdent déjà un certain métier. Cirrus des Aigles (Even Top) a une

musique ascendante (2e, 3e, 4e) et reste sur trois deuxième places

consécutives. Sa régularité mérite d’être récompensée, d’autant qu’il se montre

à son aise sur toutes les surfaces. Tanaos (Indian Rocket) a terminé deuxième

du Prix de Menton derrière Grandcamp (Platini), un sujet plaisant. Comptant

onze sorties, Tanaos fait partie des poulains expérimentés. Rain of Melody

(Night Shift) a couru à neuf reprises sur tous types de surfaces, ne terminant

jamais plus loin que cinquième. Quatrième sur la P.S.F. cagnoise, il est le

petit-fils de Cerulean Sky (Darshaan) lauréate du Prix Saint-Alary (Gr1). Royo

(Kendor) a, lui aussi, une origine intéressante. C’est le frère utérin de

Trincot (Peintre Célèbre), gagnant des Prix Dollar (Gr2) et de Guiche (Gr3) l’an

passé. Son meilleur classement est une deuxième place à Vichy, derrière le ? JDG

Rising Star ? Tynedale (Muhtathir), passé sous la bannière

Godolphin, et devant Rain of Melody.

Deux poulains sont peu

expérimentés, mais ont une importante marge de progression. Noor’s Goldway

(Giant’s Causeway) a débuté de très belle manière en prenant la troisième place

d’un lot qui paraît correct à Deauville. Acheté 190.000$ aux ventes de

Keeneland au cours du mois de septembre 2007, Noor’s Goldway devrait justifier

rapidement son prix d’achat. Egalement entraîné à Sers, Cotil (Enrique) est un

frère de White Spire (Septième Ciel) gagnante sur la P.S.F. de Cagnes.

Quatrième à Pau, elle devra montrer des progrès pour jouer un bon rôle.