Le grand trouble des classements internationaux

Autres informations / 26.01.2009

Le grand trouble des classements internationaux

Un exercice difficile

Au moment le plus fort de la

crise financière, les observateurs s'écriaient : « Mais ils sont devenus fous !

», en désignant les mouvements incompréhensibles de marché, guidés par les

modes et le mimétisme ambiant. À la lecture du classement mondial publié par la

Fédération internationale des Autorités hippiques, il nous semble que le monde

des courses peine à digérer la dimension désormais mondiale du Galop et, par

voie de conséquence, à définir une hiérarchie des références.

Les discussions et les

retouches de dernière minute, révélées par la dernière classification,

témoignent de la difficulté de l'exercice entre des experts qui, de fait,

défendent en même temps leurs ratings et leurs courses nationales. Les valeurs

attribuées à Raven's Pass (Elusive Quality), à Zarkava (Zamindar) et à Tamayuz

(Nayef) soulignent les limites de cette classification et la mainmise des

Anglo-Saxons sur ce comité de spécialistes.

L'année de Raven's Pass

Un rating attribué à un

cheval doit refléter la revue de l'ensemble des performances de ce cheval —

croisées avec celles de ses concurrents — tout au long de l'année hippique.

Faisons donc un retour sur les prestations de Raven's Pass, qui n'a cessé de

rencontrer ses principaux rivaux, comme Henrythenavigator (Kingmambo), New

Approach (Galileo) et Tamayuz.

Invaincu à 2ans pour ses trois premières

sorties, dont les Solario Stakes (Gr3), gagnés par sept longueurs, Raven's Pass

s'incline nettement face à New Approach dans les Dewhurst Stakes (Gr1), la

course de référence pour les 2ans outre-Manche.