Série : les pistes tous temps

Autres informations / 09.01.2009

Série : les pistes tous temps

Tout au long de la semaine,

JDG vous a proposé les fiches pratiques des principales pistes tous temps

existant dans le monde. Aujourd’hui, nous bouclons notre tour d’horizon avec

trois autres fabricants bien connus en Californie : Pro-Ride Racing, une société

australienne, Cushion Track, une anglaise et Tapeta Footings, une américaine.

IV. PRO-RIDE, CUSHION TRACK,

TAPETA FOOTINGS

Pro-Ride, la piste du

Breeder’s  Cup 2008  La grande réunion américaine du Breeder’s

Cup, qui s’est disputée à Santa Anita, en Californie, a mis en pleine lumière

une surface inexistante en France : la piste Pro-Ride. Actuellement aux Etats-Unis,

seul l’hippodrome de Santa Anita est équipé du Pro-Ride. Il faut également

ajouter un site d’entraînement dans le Kentucky Skylight Training Center. C’est

là que Carl Nafzger entraînait le champion Street Sense (Street Cry), lauréat

du Kentucky Derby (Gr1).  Si  la 

piste initiale de Santa Anita était en dirt, Etats-Unis obligent, la

première version synthétique portait le label de l’Anglais Cushion Track. Mais

après des problèmes de drainage — et l’annulation de plusieurs réunions en 2007

—, Santa Anita a fait appel à Pro-Ride afin qu’il ajoute son liant et ses

fibres à la piste. Le résultat est quelque peu singulier, car nous avons à

faire, dans ce cas, à une base "Cushion Track", finalisée par une

surface Pro-Ride. La matière ProRide équipe plusieurs sites australiens, pistes

de courses et sites d’entraînement.

Témoignage

Léonard Powell, entraîneur

français installé à Santa Anita (piste Pro-Ride)

« La qualité de la Pro-Ride

de Santa Anita est  très  proche 

de  celle  des autres 

pistes  synthétiques. 

« La qualité de la Pro-Ride

de Santa est  très  proche de 

celle  des autres  pistes 

synthétiques.. Le  vrai plus  par 

rapport  au  dirt 

initial  qu’elle  demeure 

de  bonne  qualité beaucoup plus longtemps.. Le dirt

n’est convenable que lorsqu’il vient d’être travaillé. Sachant qu’à Santa

Anita, il y a 1.500 chevaux à l’entraînement autant vous dire que la piste se

détériorait très vite. Avec le Pro-Ride, vous pouvez sortir à n’importe quelle

heure de la matinée en toute confiance. Nous n’avons pas encore beaucoup de

recul avec le Por-Ride. Je constate que les pistes synthétiques ont tendance à

ne pas trop bien vieillir. A Turfway, par exemple, il commence à y avoir des

problèmes – et des accidents sur la piste en polytrack. Les problèmes que nous

avons rencontrés sur la piste de Santa Anita l’hiver dernier proviennent

essentiellement d’un problème de conception. Santa Anita voulait avoir la même

matière qu’Hollywood, tout en se différenciant. Un sable plus fin a donc été

utilisé dans le mélange. Ce sable s’est ensuite écoulé, compacté et a empêché

un drainage convenable.

Le Pro-Ride apporte un

confort de travail : la piste est uniforme tous les matins. Il n’y a

pratiquement plus de casse, ici. En termes de conditions extrêmes

d’utilisation, c’est encore difficile de juger. Mais nous avons eu beaucoup de

pluies au moment de Noël, de 150 à 200 mm d’eau en quelques jours. La piste est

évidemment devenue plus souple mais encore tout à fait praticable et

satisfaisante. Quand au froid, les plus basses températures ont été relevées au

début du mois de janvier, de l’ordre de 2 à 3°C. On a alors remarqué que la

piste se compactait un peu. Le constat qu’il s’est imposé est qu’il faut la

herser un peu plus. Par opposition, avec les fortes chaleurs que nous avons

connues cet automne pendant le meeting d’Oak Tree, lorsque les températures

sont montées à 35°C, il a fallu arroser la piste. Non pas pour l’assouplir mais

pour la refroidir, car le Pro-Ride est de couleur assez sombre et monte donc

vite en température. Pour tout vous dire, on apprend tous, professionnels et

concepteurs, à utiliser cette nouvelle surface. »

 

Cushion Track, une réussite à

Hollywood Park

Un autre hippodrome de renom

a fait appel aux services de Cushion Track : Hollywood Park. Mais six mois

après la pose, du liant a dû être ajouté à cette piste qui connaissait quelques

aléas. Ces réajustements effectués, la surface d’Hollywood Park ne pose plus

aucun problème majeur, comparativement à celle de Santa Anita, qui a été

dévastée par les pluies. Pour quelles raisons ? Pour Hollywood Park, Cushion

Track a préparé son produit en Angleterre, avant de le transporter par bateau

jusqu’à la Côte Est. Pour le site de Santa Anita, les fabricants ont utilisé du

sable local qui s’est révélé trop fin pour les besoins d’une P.S.F. par temps

de pluie. Avec l’eau, les particules très fines du sable s’agglutinent et

colmatent les voies drainantes. Finalement, la pluie a eu raison de la piste.

 

Tapeta Footings, pour les Godolphin

L’écurie Godolphin a fait appel à Tapeta

Footings pour réaliser une piste tous temps sur leur centre d’entraînement de

Dubaï. Son produit est peu connu en France, comme ceux des deux sociétés

précédemment citées. Créée par l’ex-entraîneur américain Michaël Dickinson,

Tapeta peut profiter de la renommée de son créateur.

 

Fiche pratique Composition

Pro-Ride diffère de toutes

les autres surfaces. Elle ressemble davantage à de la "moquette

sablée". Elle offre également 

une  particularité  :  les  fibres 

utilisées  sont plus courtes, plus

légères et rendent le produit moins dense 

que  tous  les 

autres  produits  des 

différentes sociétés.

Cushion  Track 

et  Tapeta  proposent 

un  produit  quasiment identique aux autres dans sa

composition. C’est un mélange de sable avec un liant et des fibres reposant sur

un massif et un enrobé drainant.

Principales réalisations

Pro-Ride

Etats-Unis : Santa Anita

(Californie)

Plusieurs  hippodromes 

et  centres  d’entraînement  en Australie, notamment à Sydney.

Cushion Track

Hollywood Park (Californie)

Plusieurs  centres 

d’entraînement  en  Angleterre, 

aux Etats-Unis, en Suède et à Dubaï.

Tapeta

Etats-Unis : Golden Gates

Fields (Californie) Centre d’entraînement de l’écurie Godolphin

Résistance

Pro-Ride, Cushion Track et

Tapeta annoncent une résistance à des températures comprises entre -7° et +40°

(température ambiante), à l’image des chiffres notifiés par  toutes 

les  autres  sociétés, 

exceptée  Polytrack (jusqu’à

-10°).