Toujours l'œil sur le policeman

Autres informations / 31.01.2009

Toujours l'œil sur le policeman

CAGNES-SUR-MER, Samedi 31

janvier 2009

 

 

Disputé sur le même parcours

que le prochain Prix Policeman (L – 21 février), le Prix Marcel Maschio (course

D) va permettre de jauger une

nouvelle fois les éventuelles forces en présence pour ce grand prix des 3ans

sur la Côte d'Azur. Une vingtaine de jours avant leur grand rendez-vous, ils

auront à coeur de montrer qu'ils ont leur place dans la Listed. Dès lors, il

faut s'attendre à ce que quelques-uns des protagonistes courent une valeur

supérieure à ce qu'ils ont montré jusqu'alors. Mais cela sera-t-il suffisant

pour contrer le refrain « Rouget, always Rouget » ?

Ce dernier présente ici deux

concurrents. Le mâle Golden Runner (Orpen),

lauréat sur cette piste le 16

janvier devant une opposition qui a répété depuis. Cette épreuve sera un vrai

test pour lui. L'autre élément estampillé « JCR » est Mille Étoiles

(Malibu Moon), pouliche qui a

également remporté sa course sur la piste Polytrack de Cagnes. La distance

représente pour elle aussi un point d'interrogation. Son père, l'américain

Malibu Moon (AP Indy) – qui fait la monte à 40.000$ était plutôt un sprinter

(même si ces statistiques sont un peu tronquées, car il n'a paru que deux fois

en course...)

 

Qui pour créer la surprise ?

Comme souvent à Cagnes, il

faut regarder du côté de Robert Collet pour trouver d’éventuelles révélations.

Celuici présente notamment Reine des Mers (Alhaarth), qui cherche toujours à

perdre son statut de maiden. Cette fille de la très bonne Venize (Kaldoun –

Prix de la Grotte, Gr3), a les moyens d'y parvenir et pourquoi pas dès samedi ?

Certes, elle court "rapprochée", puisqu'elle vient de se classer

quatrième du Prix des Calanques, le 28 janvier, mais en meeting, les temps de

récupération peuvent être courts. Il faudra égaiement jeter un oeil du côté

d'Antarige (Fasliyev). Lors de sa victoire du 18 décembre, les habitués du

programme deauvillais avaient pu voir qu'elle avait encore une marge de

progression. Elle aime pratiquer la course en tête et se plaît bien sur le

sable, étant ainsi fidèle à ses origines. Sa mère, Indian Beauty (Mujadil),

avait remporté le Prix Miss Satamixa (L – P.S.F.) en 2005.