Un père courage nommé ménestrol

Autres informations / 27.01.2009

Un père courage nommé ménestrol

Ménestrol (Dyhim Diamond) est un cheval de course

courageux et volontaire. Preuve en est son palmarès. En quarante-cinq sorties,

il a terminé dans les cinq premiers à trente-six reprises. Son mentor Didier

Prod’homme avait déclaré qu’il « ne viserait que les épreuves préparatoires aux

belles courses de l’hiver. » Deuxième du Prix du Docteur Gazagnaire derrière

Silver Point (Commands), Ménestrol a remporté le Prix de Toulouse, apportant à

Anthony Cardine sa soixante-dixième victoire, synonyme de passage chez les

professionnels.

Derrière l’animateur Beau Vengerov (Danehill) durant la

course, Ménestrol a pris la mesure du protégé de David Smaga après une courte

lutte, pour l’emporter très sûrement. L’italien Pedra Pompas (Mark of Esteem) a

voyagé le nez au vent à partir du tournant final, mais a réussi à poursuivre

son effort pour garder le second accessit devant Song Of Tiger (Tiger Hill). Le

pensionnaire de Werner Baltromei paraissait en perdition à trois cents mètres

du poteau, mais a terminé vite en pleine piste, pour conclure quatrième.

Contrairement à leurs adversaires, qui font souvent une bonne valeur d’entrée à

Cagnes, les « Baltromei » ont visiblement besoin d’une course pour exprimer

leur potentiel…

Par ailleurs, nous n’avons vu en piste que l’ombre de

Wait And See (Montjeu). La pensionnaire de Robert Collet n’a jamais été

menaçante, terminant dernière