Une mission france galop/léo vision au qatar

Autres informations / 14.01.2009

Une mission france galop/léo vision au qatar

Une requête des autorités de

courses Qataries était parvenue en fin d'année à France Galop, concernant la

retransmission télévisée des courses de Doha. La réponse fut naturellement positive,

compte tenu des liens étroits qui unissent désormais cet Émirat à France Galop.

C'est ainsi qu'Hubert Monzat,

Directeur général de France Galop, et Jean-Louis Burgat, Président de Léo

Vision, se sont rendus la semaine dernière au Qatar, accompagnés des deux

meilleurs techniciens français en la matière, Patrick Lucas, Directeur

technique de Léo Vision et Christian Alba, responsable des réalisations en

direct. Cette délégation a été reçue par des Autorités locales, impatientes

d'améliorer la couverture télévisuelle de leurs courses. Cheikh Mohamed, le

responsable du Racing and Equestrian Club, les a chaleureusement accueillis,

Hubert Monzat ayant présenté à ses homologues Qataris l'équipe française.

Jean-Louis Burgat et son équipe ont assisté aux courses locales et ont dressé

un premier constat : « Nous sommes arrivés avec la volonté d'aider nos

partenaires Qataris dans un domaine qui, pour eux, est encore récent.

Immédiatement, il est apparu que leur dispositif télé-visuel était sommaire et

qu'il était urgent de le muscler et de le faire évoluer. Cela m'a un peu

rappelé nos débuts, quand Jean-Luc Lagardère nous avait demandé d'assurer la

retransmission des courses en France dans les années 1990. En effet, nos amis

Qataris se débattent entre les plans larges trop lointains et les gros plans

mal situés, et nous devons recadrer tout

cela pour rendre parfaitement lisibles ces courses de Doha qui sont superbes. » Patrick Lucas a rajouté « Effectivement, il

faut penser un dispositif de réalisation nouveau et

adapté à la configuration locale. Et nous avons proposé

aux autorités locales deux axes

majeurs : redéployer différemment

le matériel existant, et surtout

former les techniciens à la spécificité des courses hippiques ».

Christian Alba et Jean-Louis Burgat formalisent leur démarche : « Comme nous

l'avons fait pour France Galop, nous voulons former une équipe cohérente et

imposer un modèle de réalisation qui encadre leur travail ».

Hubert Monzat précise : « Il

faut savoir que nos amis Qataris sont très admiratifs de la qualité des courses

françaises et de leur retransmission télévisuelle. À tel point qu'ils

n'hésitent pas à passer en boucle, ici à Doha, sur le champ de courses, les

images de l'Arc de Triomphe de Zarkava, les spectateurs se passionnant pour le

déroulement de la grande épreuve qui fait désormais partie de leur patrimoine.

»

Ce jeudi, Léo Vision, qui est

le producteur exécutif de France Galop, fera des propositions pour la mise en

place d'un nouveau système de réalisation pour les courses de Doha. Dispositif

qui serait installé par les techniciens de Léo Vision, afin que les grands

rassemblements hippiques du 26 février et du 26 mars trouvent un relief inédit

sur les écrans de télévision. Une délégation du Qatar sera présente à Paris la

semaine prochaine et l'on saura si un accord final sera conclu, ce que toutes

les parties appellent de leurs vœux.