Vers un nouveau rush de grivette

Autres informations / 04.01.2009

Vers un nouveau rush de grivette

GRANDE COURSE DE HAIES DE CAGNES

Dimanche 4 janvier,

Cagnes-sur-Mer. Entre 2007 et

2008, les spéculations allaient bon train sur

Grivette (Antarctique).

« Elle n’avance plus

» entendait-on. Première

meneuse de sa génération en 2007, elle

a pourtant montré cette saison

qu’elle avait toujours sa place en haut de l’affiche, remportant notamment le

Prix Alain du Breil (Gr1). Ses deux derniers parcours à Cagnes ont montré qu’elle n’avait rien perdu de sa

forme. À chaque fois, elle a utilisé le même style : droit devant,

en force, et qui m’aime me suive… Cette fois, dans la Grande

Course de Haies de Cagnes (L), on est en droit

d’attendre un nouveau rush

victorieux de la part de la petite jument de

Jean-Paul Sénéchal.

Les poursuivants

En dehors de Grivette, l’opposition est homogène. Faisons alors confiance à la forme du moment et les trois premiers

du Prix de la Picardie, disputé le 29 décembre sur cette piste, l’ont. Esplendido (Spadoun), présenté par Richard

Chotard, s’imposait au courage devant Frenchtine (French Glory) et Boogie (Fasliyev). Richard Chotard est le tenant du titre de l’épreuve

grâce à Imperial Secret (Imperial

Ballet) – alors que Royal Surabaya

(Michel Georges), qui pouvait lutter pour la victoire, était tombé à la dernière haie. Difficile, avant le coup, de

voir Esplendido devancer Grivette (même si aux

courses, rien n’est couru d’avance), mais il devra ravir son entourage et bien se

comporter ici. Quand à Frenchtine, il a été éblouissant dans le Prix de la

Promenade des Anglais le 19

décembre. Peut-être même un peu trop, puisque

le handicapeur a rehaussé sa valeur de 13 livres (!). Néanmoins, il a montré le 29 décembre qu’il avait le niveau auquel le handicapeur l’a réévalué, et il a

les moyens de prendre une place.

Il faudra compter également avec Mercelin (Passing Sale). Ce brave cheval aime animer les courses, sauf quand Grivette le fait à sa place, comme le 12

décembre dernier. Très lutteur,

il va loin à chaque fois et a déjà prouvé son aptitude

à cette piste. Cette aptitude, Or ou Argent (Mansonnien) la possède aussi.

L’année 2008 ne l’a vu paraître qu’une fois en piste. Avec

maintenant deux parcours dans les jambes, Or ou Argent devrait, on l’espère, montrer

son meilleur visage, lui qui est lauréat de Groupe

1 à Rome début 2007.

Enfin, n’oublions pas la bonne Palapa (Pursuit of Love), qui

aura impérativement besoin de bon terrain – qu’elle n’a pas eu jusqu’alors à

Cagnes – pour fournir sa meilleur valeur. Quant à Limaranta (Limnos), qui a connu une longue traversée du désert, elle avait

remporté, il y a deux ans, le Grand

Steeple des 4ans (L), sur cette piste.