Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cagnes-sur-mer, plaque tournante de la méditerranée

Autres informations / 08.02.2009

Cagnes-sur-mer, plaque tournante de la méditerranée

Chaque

année, l’hippodrome de la Côte d’Azur organise

le Championnat méditerranéen des jockeys

de plat. Dimanche 8 février,

ce sera la cinquième édition

de ce tour noi qui a encore évolué cette année. Ce type d’initiative

permet également de faire connaître

le site de Cagnes-sur

Mer aux étrangers et, pourquoi pas, de les amener à venir courir en France.

JDG.

– Pourquoi avoir créé un Championnat des jockeys méditerranéens ?

Robert Roucayrol, secrétaire

général de la S.C.C.A.

La création de ce

championnat est due au président

François Forcioli-Conti, qui avait lié des liens d’amitié avec les présidents des hippodromes de

Syracuse et de Rome. L’objectif était de faire

se rencontrer les jockeys de la Méditerranée et, désormais, de la Mer Noire,

puisque nous avons élargi ce

championnat. Ce sera la cinquième année que nous organisons ce championnat. La

nouveauté est qu’il s’est désormais

doté d’une structure administrative et

juridique.

Ce

style de rencontre peut-il également amener

des étrangers à venir courir à

Cagnes ?

Oui. Le but premier

est de créer des liens

d’amitié entre les hippodromes. Mais également d’essayer

de faire en sorte que les gens se rencontrent et fassent du business ensemble.

On

voit chaque année de nombreux étrangers venir à Cagnes. Cette année, ce sont notamment des Grecs…

Comment faites-vous pour les attirer ?

Ce

n’est pas vraiment une vocation, à Cagnes, de vouloir à tout prix faire venir

des étrangers. Mais dans ces manifestations

que nous organisons, nous rencontrons des gens. Cela permet de prendre des contacts.

Ensuite, quand les gens viennent,

ils voient qu’ils

sont bien accueillis chez nous. Cela renforce les liens amicaux, et ainsi de suite…

 

 

Dans

la nuit du 4 au 5 février, Kendargent (Kendor) est devenu père pour la première fois.

Son premier produit est une

très belle pouliche, pesant 58 kilos

et née au haras de Colleville, le haras de Guy

Pariente, situé en Normandie. Sa mère est Quadded Béré (Epistolaire),

et il s‘agit aussi de son premier produit. Quadded Béré est une sœur de Shanna Béré (Trempolino), candidate

dimanche au Prix de la Californie

(L), sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer.

Désormais étalon,

Kendargent aura eu une très belle carrière

de course. Entraîné

par Yannick Fouin et sous les couleurs de Guy Pariente, il a fourbi

ses armes dans les courses à conditions dès l’âge de 2ans, il prit la 2e place d’une course D à Saint-Cloud. A

3ans, il remporta une victoire au mois d’avril

dans le Prix Bacchus (D) à Maisons-Laffitte, devant les futurs lauréats

de Groupe, Passager (Anabaa)

et Champs Elysées (Danehill

fils de la formidable Hasili).

Puis il ne tarde pas à se lancer lui

aussi dans les courses de Groupe. Pour son premier

essai à ce niveau, il obtient une très belle

deuxième place devant

l’imposant Kentucky Dynamite (Kingmambo), après avoir eu longtemps l’avantage. Il

devançait ainsi desc hevaux de grand talent, tels que Racinger (Spectrum) ou Spirito del Vento(Indian Lodge). Kendargent terminera sa carrière à l’âge de 4ans, par

une victoire à Holly wood Park. Une

sortie de star en quelques sortes ! Véhiculant le sang de deux têtes de liste parmi les étalons français

gris Kendor

(décédé d’une hémorragie pulmonaire en juin 2007) et Linamix, Kendargent,également « grisou », officie à un prix très attractif. Pour une

sail lie achetée 1000€ H.T., une saillie est offerte soit deux saillies pour 1000€ H.T., Live Foal, ou bien

une sail lie gratuite

contre 50 % des primes

à l’éleveur.