Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Golf cup veracity, un vrai roc

Autres informations / 27.02.2009

Golf cup veracity, un vrai roc

Au départ du Gold Cup (L), il

y avait un cheval et les autres. Veracity (Lomitas) faisait figure

d’épouvantail du fait notamment de sa troisième place dans le Prix Royal-Oak

(Gr1) derrière le champion Yeats (Sadler’s Wells). Et il n’a pas déçu.

Rapidement au contact de l’animateur, il a été contraint de prendre le

commandement au bout de la ligne d’en face. Lanfranco Dettori a donc choisi de

partir de loin avec son partenaire, dès l’entrée de la très longue ligne droite

de Nad Al Sheba. Veracity a répondu aux sollicitations de son cavalier, plaçant

deux coups de reins pour contrer les attaques et notamment celle de Mourilyan

(Desert Prince), venu vite en pleine piste.

Gagnant du Grand Prix de

Nantes (L) en 2008, Basaltico (Shantou) a regagné du terrain après avoir

attendu à l’arrière-garde, prenant la troisième place.

Veracity a montré un grand

courage et une volonté de se battre, qui sortent de l’ordinaire. Il a

assurément sa place au départ du Gold Cup d’Ascot (Gr1), la légendaire course

de grand fond britannique. Passé chez Godolphin à la fin de l’été 2008,

Veracity a débuté sa carrière sous l’entraînement de Michaël Jarvis, terminant

cinquième du St Leger (Gr1) en 2007. Il a pris une autre dimension chez Saeed

Bin Suroor et s’annonce comme un stayer de premier plan en Europe.